L’Allemagne veut vacciner ses enseignants et éducateurs plus tôt que prévu

Une décision est attendue lundi (22 févrirer) [CDC/Unsplash]

L’Allemagne pourrait commencer à vacciner les enseignants des écoles primaires et les travailleurs des crèches dès le mois de mars, après que les ministres de la santé Jens Spahn (CDU) et de l’éducation Anja Karliczek (CDU) ont montré leur soutien à l’idée de modifier l’ordre de vaccination au cours du week-end. Une décision formelle est attendue lors de la conférence des ministres de la santé lundi.

En effet, le pays a connu récemment une stagnation dans le déclin des cas de coronavirus et 10 des 16 États allemands prévoient de rouvrir les écoles dès lundi.

« Nous devons surveiller l’impact des ouvertures d’écoles sur le niveau d’infection », a déclaré le ministre de la santé Jens Spahn (CDU). Selon lui, il est crucial que les écoles et les garderies allemandes rouvrent, mais comme il est difficile de maintenir la distance dans ces établissements, les enseignants et les travailleurs de garderie doivent être prioritaires. M. Spahn a également souligné à nouveau l’importance d’augmenter le nombre de tests pour les personnes travaillant dans les écoles.

Pour sa part, Anja Karliczek (CDU) a déclaré que « les deux professions accomplissent des tâches qui sont d’une importance assez grande pour l’ensemble de notre société, et cela devrait se refléter dans la priorité accordée à la vaccination ».

Cependant, tous les membres de la CDU/CSU ne sont pas d’accord avec les changements potentiels. La porte-parole du parti en matière de politique de santé, Karin Maag, veut s’en tenir aux recommandations de la Commission permanente de vaccination, ajoutant que les changements entraînent « des compromis très difficile ».

[édité par Mathieu Pollet]

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer