La Bulgarie attend de Skopje une « feuille de route » pour la reprise des négociations avec l’UE

Le président bulgare Rumen Radev quitte les lieux à la fin d'un sommet européen à Bruxelles, en Belgique, le 25 mai 2021. [EPA-EFE/JOHANNA GERON]

La Bulgarie attend de la Macédoine du Nord qu’elle propose une « feuille de route » pour reprendre les discussions concernant l’adhésion à l’UE et trouver une solution aux problèmes entre les deux pays, a expliqué le président bulgare Rumen Radev après la réunion des dirigeants de l’UE à Bruxelles mardi (25 mai).

Selon le président, la Bulgarie devrait être en mesure de faire une évaluation réaliste des possibilités de lever le veto sur Skopje.

« La Bulgarie est le meilleur ami de la Macédoine du Nord et personne ne souhaite plus que nous sa perspective européenne. Les dirigeants nord-macédoniens devraient être encouragés à rechercher le dialogue avec la Bulgarie. Oui, le soutien des partenaires européens est important, mais le plus important est le soutien de la Bulgarie. Nous voulons un processus durable et irréversible », a déclaré M. Radev.

En décembre dernier, la Bulgarie a mis son veto au lancement des négociations officielles d’adhésion de Skopje à l’UE, ce qui a considérablement détérioré les relations entre les deux pays.

La Bulgarie s’est avérée être le seul membre de l’UE à bloquer le début du processus de préadhésion de la Macédoine du Nord et de l’Albanie. Cependant, alors que les autorités de Sofia subissent une forte pression européenne pour lever le veto, rien ne s’est produit jusqu’à présent.

« Les attentes sont concentrées sur la Bulgarie, je ne dirai pas la pression. Le Conseil européen devrait avancer sur la voie européenne de la Macédoine du Nord dans la seconde moitié du mois de juin. J’ai exprimé très clairement la position bulgare. La Bulgarie est le plus fervent partisan de la perspective européenne de la Macédoine du Nord et de l’Albanie. La route vers sa réalisation passe principalement par Sofia », a déclaré le président.

Face à la pression, la Bulgarie tente d'expliquer son veto sur la Macédoine du Nord

Face à la pression des membres du bloc, l’ambassadeur bulgare a expliqué mardi (11 mai) aux ministres de l’UE la décision de son pays d’opposer son veto à l’ouverture des négociations d’adhésion de la Macédoine du Nord voisine.

Supporter

Ce partenaire soutient le travail d'EURACTIV sur Élargissement. Ce soutien permet à EURACTIV de consacrer des ressources éditoriales supplémentaires pour couvrir le sujet plus amplement et en profondeur. Le contenu éditorial d'EURACTIV ne reflète pas les opinions de ses partenaires.

Mission of Georgia to the European Union

Sur Twitter

Subscribe to our newsletters

Subscribe