54  % des Français se disent «intéressés» par les élections européennes

[EPA-EFE/PATRICK SEEGER]

Un sondage BVA réalisé donne Le Rassemblement national et LREM / Modem au coude-à-coude. Mais peu de français s’intéressent à la dimension européenne du scrutin de mai 2019.  Un article de notre partenaire, Ouest-France.

Si les élections européennes avaient lieu dimanche, pour qui voteriez-vous ? L’institut de sondage BVA a posé la question à un échantillon représentatif de 5 456 personnes, dont 49 % se disent « certaines d’aller voter » et savent déjà pour qui (34 % peuvent encore changer d’avis et 17 % n’ont pas exprimé d’intention de vote).

BVA estime la participation aux prochaines élections européennes comprise entre 45% et 50%. | BVA

Leurs réponses (collectées entre le 26 novembre et le 6 décembre) donnent le Rassemblement national et La République en marche au coude-à-coude, avec 21 % pour le RN et 20 % pour LREM-MoDem. Les Républicains (12 %) et la France insoumise (LFI) (10 %) suivent, devant les listes Debout la France et Europe Écologie-Les Verts (7 % chacune).

Pas de liste « Gilets jaunes » testée

Les huit autres listes testées sont loin derrière. Celles du Parti socialiste et Génération-S (Benoît Hamon) feraient 5 % chacune ; l’UDI 3 % ; le PCF et Résistons ! (Jean Lassalle) 2 % chacune ; le Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) ; l’UPR de François Asselineau et Les Patriotes de Florian Philippot 1 %. Le sondage ne proposait cependant pas de liste Gilets jaunes dans les réponses possibles.

En 2014, année des dernières élections, les listes Front national (le scrutin était régional) avaient obtenu 4,7 millions de voix, soit 24,86 % des suffrages exprimés, emportant 24 sièges de députés européens. Les listes Union pour un mouvement populaire (UMP) étaient en seconde position, avec 3,9 millions de voix, soit 20,81 % des suffrages exprimés et 20 sièges.

LREM reste en course malgré l’impopularité du couple exécutif

La forte baisse de popularité du Président et du Premier ministre ne s’accompagne pas d’une dégringolade de LREM aux européennes, pas plus que LFI n’en tire profit. BVA estime que la liste LREM-MoDem intéresserait plutôt les cadres (27 %) et les retraités (24 %). À l’inverse, celle du RN « semble attirer un électorat plus jeune [avec] 28 % des intentions de vote des moins de 35 ans et 27 % de celles des 35-49 ans ». Elle regroupe également 42 % des intentions de vote exprimées par les employés et ouvriers.

>> Lire la suite sur Ouest-France

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.