Deux sondages placent le Rassemblement national devant LREM

EPA-EFE/MADS CLAUS RASMUSSEN DENMARK OUT

Les dernières enquêtes de l’Ifop et d’OpinionWay donnent un avantage à la liste conduite par Jordan Bardella sur celle menée par Nathalie Loiseau, à moins d’un mois du scrutin. Un article de notre partenaire, Ouest-France.

Le Rassemblement national (22,5 %) arrive en tête des intentions de vote aux élections européennes du 26 mai 2019, devant La République en Marche (21,5 %) en légère baisse, selon un sondage Ifop/Fiducial diffusé jeudi 2 mai.

À un mois du scrutin, le RN gagne 1,5 point en une semaine et LREM en perd 1. C’est la deuxième fois depuis mi-avril que le Rassemblement national passe en tête dans cette enquête de l’Ifop pour Paris Match, CNews et Sud Radio.

Un autre sondage de l’institut OpinionWay publié jeudi donne également le RN en tête (24 %) avec 3 points d’avance sur LREM alliée au MoDem (21 %).

Les listes de gauche sous les 10 %

Derrière le duo de tête, la liste Les Républicains est créditée de 15 % (+1), si le scrutin avait lieu dimanche, selon l’enquête de l’Ifop.

Toujours au-dessous de 10 %, Europe Écologie Les Verts (9 %, +1) et La France insoumise (8,5 %, +0,5) ne parviennent pas à se départager. La liste PS/Place publique est stable à 5 % sur une semaine, devant celle de Debout la France à 4,5 % (+0,5).

Générations (-1) et le PCF (=) sont au coude-à-coude à 3 %. Une liste labellisée Gilets jaunes recueille 2 % d’intentions de vote, l’UDI (-1,5 %) et Les Patriotes (+0,5 %) sont à 1,5 %. Les autres listes à 1 %.

L’indice de participation est à 40 % (+1), en-dessous de la participation effective de 42,4 % enregistrée en 2014, et 74 % des électeurs interrogés se disent « sûrs de leur choix ».

Enquête réalisée du 29 avril au 2 mai auprès de 1 404 personnes inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas. Marge d’erreur de 1,1 à 2,6 points. Les intentions de vote ne constituent pas une prévision de résultat. Elles donnent une indication des rapports de forces et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.