Elections 2014 : Marine Le Pen veut rempiler pour un troisième mandat

Invitée sur l’émission « C politique », dimanche 19 mai, Marine Le Pen, a confirmé qu’elle serait candidate aux élections européennes de 2014. L’élue termine son deuxième mandat au Parlement de Strasbourg, où elle siège avec les « non-inscrits ».

« Je crois que le parti du Front national arrivera en tête de tous les partis français aux élections européennes car Les Français ont compris que plus d’Europe, c’est moins de France. Et moi, je leur offre moins d’Europe et plus de France », a déclaré Marine Le Pen sur France 5, annonçant qu’elle serait candidate en 2014 pour les élections européennes.

Avec son père Jean-Marie Le Pen et Bruno Gollnisch, elle fait partie des trois eurodéputés du front national. Cependant, leurs activités au Parlement sont réduites au strict minimum. L’ex-candidate à l’élection présidentielle de 2012 n’a par exemple posé que deux questions parlementaires depuis 2009.  

Marine Le Pen est-elle une sous-députée ? 

Elections en mai

Prévues du 5 au 8 juin, les élections européennes de 2014 ont été avancées du 22 au 25 mai. Cette proposition du Conseil de l’Union européenne a été approuvé à une très large majorité lors de la plénière du Parlement européen mardi 21 mai.

Mais il faudra attendre juin et un vote à l’unanimité du Conseil des ministres pour que cette date soit gravée dans le marbre.

Les institutions européennes souhaitent avancer de deux semaines ces élections pour éviter que le renouvellement du Parlement européen ne coïncide avec la fête chrétienne de la Pentecôte.

Avancer de deux semaines le scrutin n’entraîne pas automatiquement une augmentation de la participation. De 1979 à 2009, le taux de participation a en effet reculé de 62% à 42,9% à l’échelle de l’UE.

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.