François-Xavier Bellamy va conduire la liste LR aux européennes

François-Xavier Bellamy [WIKICOMMONS]

Laurent Wauquiez va proposer le philosophe et élu de Versailles François-Xavier Bellamy pour conduire la liste des Républicains aux élections européennes. Un article de notre partenaire, Ouest-France.

Laurent Wauquiez a tranché : ce sera bien François-Xavier Bellamy, philosophe et élu de Versailles, qui mènera la liste des Républicains (LR) aux élections européennes. Il sera épaulé par l’élue francilienne Agnès Evren et l’eurodéputé sortant Arnaud Danjean.

La Commission nationale d’investiture doit se réunir ce mardi 29 janvier à 16 h 30 pour débattre des premiers noms qui figureront sur cette liste pour le scrutin du 26 mai, en vue duquel Les Républicains sont en difficulté dans les sondages derrière La République en marche et le Rassemblement national.

Professeur et auteur de philosophie

François-Xavier Bellamy, 33 ans, est professeur et auteur de philosophie, adjoint au maire de Versailles depuis 2008. L’hypothèse de sa nomination a provoqué des doutes jusque parmi les soutiens du président de LR Laurent Wauquiez en raison de ses prises de positions conservatrices, notamment contre l’IVG.

Agnès Evren est vice-présidente, chargée de la culture, de la région Ile-de-France dirigée par Valérie Pécresse. Elle préside également depuis octobre la fédération LR de Paris.

Ancien membre de la DGSE, Arnaud Danjean est député européen LR depuis 2009. Plusieurs hiérarques du parti avaient plaidé en interne pour qu’il soit désigné tête de liste.

Le reste de la liste doit être dévoilé dans les prochaines semaines avec des arbitrages difficiles à venir, pour les places éligibles, entre volonté de renouvellement et reconduction des sortants, parmi lesquels figurent notamment Rachida Dati, Geoffroy Didier, Brice Hortefeux ou encore Nadine Morano.

Le parti tiendra un Conseil national (parlement du mouvement, ndlr) le 16 mars.

LREM veut faire des européennes un duel avec le RN

Alors que les autres partis français sont dans les starting blocs pour les élections européennes, LREM se laisse jusqu’à début mars pour dévoiler sa tête-de-liste. Et espère ainsi avoir le temps de mobiliser ses partenaires politiques au Parlement européen.

>> Lire sur Ouest-France

Subscribe to our newsletters

Subscribe