Jordan Bardella, 23 ans, tête de liste du Rassemblement national aux européennes

Jordan Bardella va devenir député européen à 24 ans puisqu'il est la tête de liste du Rassemblement national pour le scrutin du 26. Joel Saget/ AFP

Louis Alliot a confirmé le 7 janvier que Jordan Bardella sera bien la tête de liste du Rassemblement national pour le scrutin du 26 mai. La décision de le nommer a été arrêtée définitivement lors d’un bureau exécutif du parti. Un article de notre partenaire, Ouest-France.

La rumeur circulait depuis quelques semaines déjà. C’est bien Jordan Bardella qui conduira la liste du parti de Marine Le Pen aux européennes de 2019. Le vice-président du Rassemblement national (RN), Louis Alliot, qui l’a confirmé au micro de RMC / BFM TV ce lundi 7 janvier.

Face à Jean-Jacques Bourdin, le compagnon de Marine Le Pen explique ce choix : « dans cette période trouble, il faut donner des signes d’espoir à notre jeunesse et montrer que même dans les partis installés comme le nôtre, on donne aussi la chance à des jeunes issus de milieux populaires », avance-t-il.

Jordan Bardella profite surtout de la décision de Louis Alliot de se présenter aux municipales à Perpignan en 2020 et la volonté de Marine Le Pen de ne pas quitter les bancs de l’Assemblée nationale pour l’hémicycle européen.

« Il n’est pas véritablement marqué au sein du RN » selon Sylvain Crépon, maître de conférences en science politique à l’Université de Tours. « C’est le jeune qui fait consensus. »

À Fréjus, Marine Le Pen lance sa campagne pour les européennes

Marine Le Pen lance ce week-end sa campagne pour les européennes, portée par les vents nationalistes qui traversent l’Europe. Un article de notre partenaire, Ouest-France.

Encarté à 16 ans au FN

Fils d’immigré italien, né en 1995 à Drancy (Seine-Saint-Denis), Jordan Bardella a pris sa carte au Front national en 2011 dès l’âge de 16 ans. Cet étudiant en géographie est monté au sein du parti sous l’aile de Florian Philippot. Élu lors des élections régionales de 2015 à seulement 20 ans, le secrétaire départemental de Seine-Saint-Denis est considéré en interne soit comme un apparatchik ambitieux, soit comme un talent qui pourrait prendre une place plus importante dans l’avenir.

>> Lire la suite sur Ouest-France

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.