Kosovo : la minorité serbe a boycotté les élections

La faible participation enregistrée au sein de la
minorité serbe du Kosovo fait peser une incertitude sur
les futures négociations portant sur le
statut final de la province.

Le président kosovar Ibrahim Rugova a
déclaré que son parti, la Ligue
démocratique du Kosovo, était sorti vainqueur
des élections législatives du 23 octobre. Selon
les premiers résultats, le parti du président
Rugova aurait remporté le scrutin avec environ 47%
des voix – les premiers résultats officiels ne
devant cependant être annoncés que dans la
journée du 25 octobre. Le Parti démocratique du
Kosovo arriverait en 2ème position à
l’issue du scrutin, très loin de la formation
victorieuse.

Le taux global de participation s’est établi
à 53%, un chiffre tiré vers le bas par le
boycott de la minorité serbe. Selon plusieurs
observateurs, moins d’1% des Serbes en âge de
voter ont participé au scrutin. 

Le Kosovo demeure à ce jour une composante
de la Serbie, mais une majorité de
Kosovars albanais (qui représentent 90% de la
population) souhaitent que la province accède
au statut d’Etat souverain. Depuis 1999, le
Kosovo est dirigé par l’administration de
l’ONU, et placé sous la supervision de
l’OTAN. Les Nations-Unies espérent que les
« discussions de Vienne », qui doivent ouvrir la
voie à une négociation portant sur un
éventuel accès du Kosovo à
l’indépendance, puissent débuter en 2005.
Le soutien ouvert apporté au boycott par les
dirigeants serbes, notamment le premier ministre Vojislav
Kostunica, fait cependant planer une ombre sur
l’avenir des discussions de Vienne. Kostunica doit
maintenant indiquer s’il décide de
reconnaître le nouveau parlement et le futur
gouvernement du Kosovo. 

Le 24 octobre, le
secrétaire-général de l’ONU Kofi Annan
a félicité les « Serbes ayant voté et
ceux s’étant présentés comme candidats
pour le courage dont ils ont fait
preuve face à une pression
intense ». Dans un communiqué de presse, Annan a
appelé les dirigeants politiques de la
province à respecter les résultats du
scrutin. 

Subscribe to our newsletters

Subscribe