L’UE et les Etats-Unis prennent pour cible les répressions au Belarus

Belarus.jpg

La représentante de l’UE pour les affaires étrangères, Catherine Ashton, et son homologue américaine, Hillary Clinton, ont condamné hier (23 décembre) la répression violente des autorités du Belarus suite aux élections présidentielles de décembre que les observateurs ont qualifiées de "truquées".

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.