La Bulgarie accuse la Turquie de s’immiscer dans ses affaires intérieures

Le gouvernement intérimaire craint qu'un taux de participation élevé en Turquie ne soit déterminant pour le second tour des élections présidentielles du 21 novembre. [VASSIL DONEV/EPA]

Le ministre de l’Intérieur par intérim, Boyko Rashkov, a accusé la Turquie d’ingérence dans les affaires intérieures bulgares lors des élections présidentielles et législatives du 14 novembre. Jeudi (18 novembre), le ministère des Affaires étrangères a convoqué l’ambassadeur de Turquie à Sofia pour obtenir des explications.

« La Bulgarie attend des institutions turques qu’elles s’abstiennent catégoriquement d’actions de propagande et de messages politiques liés au processus électoral dans notre pays pendant le second tour des élections présidentielles », a déclaré le gouvernement bulgare.

Le parti de la minorité turque en Bulgarie, le DPS, a reçu plus de 87 000 votes de l’étranger lors des élections parlementaires du pays. Presque tous les votes provenaient de bureaux de vote en Turquie, où le scrutin s’est déroulé avec une forte participation des citoyens turcs qui ont également des passeports bulgares. Lors des précédentes élections législatives, en juillet, le nombre d’électeurs dans les sections turques était trois fois moins élevé.

Le gouvernement intérimaire craint qu’un taux de participation élevé en Turquie ne soit déterminant pour le second tour des élections présidentielles du 21 novembre.

M. Rashkov a également déclaré que lors de sa visite dans la ville de Kardzhali, dans le sud de la Bulgarie, avant les élections, des citoyens bulgares d’origine turque ont déclaré avoir été menacés « s’ils ne votaient pas pour le DPS, quelqu’un (en Bulgarie) changera leurs noms (turcs) en bulgares ».

« Je ne suis pas au courant d’un autre cas — des citoyens bulgares interférant pendant les élections en Turquie », a déclaré Rashkov.

Une brève manifestation a eu lieu devant l’ambassade de Turquie à Sofia jeudi soir.

Le DPS a décidé de ne pas soutenir officiellement le candidat présidentiel du GERB, Anastas Gerdjikov, pour le second tour de l’élection présidentielle contre le président sortant Rumen Radev.

Les législateurs européens insistent pour que la Commission renforce son contrôle sur la Bulgarie

La commission des libertés civiles du Parlement européen va demander à la Commission européenne de renforcer le suivi et l’audit des fonds européens destinés à la Bulgarie, y compris la facilité pour la reprise et la résilience.

Subscribe to our newsletters

Subscribe