Le candidat Les Républicains est-il trop à droite?

François-Xavier Bellamy, normalien, philosophe, adjoint au maire de Versailles, pourrait être désigné tête de liste LR pour les élections européennes. [Archives Ouest-France]

Le jeune philosophe, adjoint au maire à Versailles, pourrait être désigné tête de liste LR pour les élections européennes. Peu expérimenté, conservateur, il ne fait pas l’unanimité dans son propre camp. Profil de notre partenaire, Ouest-France.

François-Xavier Bellamy est-il trop à droite ? C’est ce que redoutent une partie des Républicains, alors que le parti pourrait le désigner, ce mardi 29 janvier, tête de liste pour les élections européennes.

Bellamy : normalien, philosophe, adjoint au maire de Versailles, 33 ans. C’est le choix du patron de LR, Laurent Wauquiez et de son entourage. Et le chouchou de Bruno Retailleau.

Ancien scout

Mais dans les rangs du parti, tous n’applaudissent pas cet ancien scout au visage de premier de la classe, peu expérimenté en politique. Gérard Larcher a exprimé des réserves. Éric Woerth s’est dit « inquiet ». Bellamy ne « coche pas toutes les cases ».

Mèche disciplinée et regard azur, le prof, brillant, est un conservateur. Très actif pendant la Manif pour tous, il a donné au mouvement « son armature intellectuelle », note La Croix, qui, dès 2012, l’avait repéré comme l’un des « dix jeunes cathos prometteurs de l’année ». II est anti-IVG, mais jure qu’il n’est « pas question de revenir sur la loi Veil ».

En septembre, à la sortie de son dernier livre DemeureLe Figaro Magazine voyait en Bellamy un « acteur central du débat intellectuel français ». « A star is born ! », s’est emballé Philippe de Villiers quand il l’a rencontré la première fois.

François-Xavier Bellamy va conduire la liste LR aux européennes

Laurent Wauquiez va proposer le philosophe et élu de Versailles François-Xavier Bellamy pour conduire la liste des Républicains aux élections européennes. Un article de notre partenaire, Ouest-France.

Soirées philo

À Paris, Bellamy a lancé les Soirées de la philo. Déjà « saison 6 ». Son auditoire, jeune et fidèle, y savoure sa voix douce et son intelligence. Se penche sur Montaigne, Rousseau. Ou s’interroge : « Voulons-nous vraiment vivre ensemble ? » Une question que posera aussi l’Europe au candidat Bellamy, dont on ignore encore le projet.

Wauquiez veut croire que la jeune recrue donnera un nouveau souffle à LR, crédité de 10 %. En mordant sur les terres de Dupont-Aignan et d’une partie du Rassemblement national. Mais au risque de fissurer sa famille politique.

Subscribe to our newsletters

Subscribe