Le conservateur Armin Laschet affiche sa volonté de prendre du recul

Après avoir perdu les élections du 26 septembre au profit du SPD, les appels à la démission des hauts responsables se sont multipliés, les soutiens quittant M. Laschet les uns après les autres. [Thomas Niedermueller/EPA]

« Je serais heureux si nous parvenions, en ces temps difficiles, à prendre un nouveau départ avec de nouvelles personnalités », a déclaré jeudi 7 octobre Armin Laschet, le chef de la coalition conservatrice CDU/CSU. Bien qu’il n’ait pas déclaré qu’il allait se retirer, il pourrait être désormais en sursis.

Après avoir perdu les élections du 26 septembre au profit du SPD, les appels à la démission des hauts responsables se sont multipliés, les soutiens quittant M. Laschet les uns après les autres. Parmi les anciens alliés figurent Friedrich Merz et le ministre de la Santé Jens Spahn, qui appellent désormais au renouvellement du parti.

« Nous allons également nous attaquer rapidement au renouvellement de la ligne de la CDU en termes de personnel, du président au bureau exécutif en passant par le bureau fédéral », a déclaré M. Laschet à la Konrad Adenauer Haus de Berlin, à la suite de discussions internes au parti.

« Armin Laschet ouvre aujourd’hui la voie au nouveau départ de la CDU », a tweeté M. Merz.

Pour M. Laschet, qui ne peut pas reprendre son poste de ministre-président de Rhénanie-du-Nord–Westphalie, quitter le poste de chef du parti CDU signifierait effectivement la fin de sa carrière politique.

Si le FDP libéral et les Verts souhaitent une rupture du statu quo, le SPD n’était pas le bon partenaire, compte tenu des années d’expérience du parti au gouvernement, a déclaré M. Laschet dans un dernier clin d’œil à la coalition « Jamaïque » qui verrait les conservateurs entrer au gouvernement malgré leur deuxième place aux élections.

« Nous ne claquons pas les portes », a-t-il dit aux deux partis, signalant une ouverture pour des discussions de coalition. Il est peu probable que M. Laschet soit encore en charge à ce moment-là, d’après ce qu’a pu suivre EURACTIV.

Les regards sont désormais tournés vers la semaine prochaine, lorsque les conservateurs décideront de la date d’une convention du parti qui décidera du sort final de M. Laschet.

Les négociations de coalition entre les conservateurs et les verts allemands fuitent

Des citations directes des premières négociations de mardi (5 ocotbre) sur un accord de coalition entre les conservateurs de la CDU/CSU et les Verts ont été divulguées à Bild quelques heures après le début de la réunion.

Subscribe to our newsletters

Subscribe