Les chefs de groupe sont parmi les moins actifs au Parlement européen

Jean-Claude Juncker and liberal leader in the EP, Guy Verhofstadt [European Parliament]

Jean-Claude Juncker et Guy Verhofstadt. [European Parliament]

Une enquête classant les parlementaires européens en fonction de leurs interventions au sein du Parlement révèle que les chefs de file des groupes politiques font partie des eurodéputés les moins actifs.

Les chefs de files des groupes politiques au Parlement européen occupent les profondeurs du classement réalisé par MepRanking.eu, qui mesure l’activité de tous les eurodéputés en fonction du nombre de questions, motions, amendements,  rapports, opinions, discours et déclarations dont ils sont l’auteur. Le site est régulièrement mis à jour grâce aux informations publiées par le Parlement européen.

  • Parti populaire européen (PPE)

Au sein du premier groupe parlementaire, l’eurodéputé le plus actif est Giovanni La Via (Italie), neuvième sur les 751 députés du classement tous groupes confondus. Après lui vient José Manuel Fernandes (Portugal), 16èmeau classement général.

Le chef de file du groupe, Manfred Weber (Allemagne), n’est quant à lui qu’à la 204ème place au sein de son propre groupe et à la 689ème dans le classement général.

  • Socialistes et Démocrates (S&D)

Chez les socialistes, le deuxième groupe du Parlement, les eurodéputés les plus actifs sont Nicola Caputo (Italie) et Marc Tarabella (Belgique). Ce sont également les deux premiers au classement général de 751 eurodéputés.

En comparaison, le classement de leur chef de file, Gianni Pitella (Italie) est relativement bas. Au sein du groupe S&D, qui compte 191 eurodéputés, Gianni Pitella est 147ème. Il est à la 609ème place du classement général.

Le classement du dirigeant du Parti socialiste européen, Sergueï Stanichev (Bulgarie), est encore plus catastrophique, puisqu’il est 189ème au classement des 191 députés S&D et 725ème au classement général.

  • Conservateurs et Réformistes européens (CRE) 

Les membres les plus actifs du troisième plus grand groupe, les Conservateurs et Réformistes européens (CRE) sont deux eurodéputés britanniques : Emma McClarkin, qui occupe la 44ème place au classement général, et Charles Tannock, 62ème au classement général.

Syed Kamall, chef de file du groupe et Britannique lui aussi, est 71ème au sein de sa formation de 71 eurodéputés et 596ème au classement général.

  • L’Alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe (ADLE)

Les libéraux représentent le quatrième plus grand groupe. Ses eurodéputés les plus actifs sont Ivan Jakovcic (Croatie), 5ème au classement général, et Izaskun Bilbao Barandica (Espagne, Pays basque), à la 13ème place du classement général.

Leur chef de file, Guy Verhofstadt (Belgique) n’occupe quant à lui que la 62ème position parmi les 68 membres de son groupe, et la 751ème place du classement général.

  • Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique (GUE/NGL)

Au sein de la Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique (GUE/NGL), cinquième groupe, Joao Ferreira (Portugal) et Miguel Viegas (Portugal) sont les plus actifs. Ils se figurent respectivement aux 12ème et 24ème positions du classement général.

Gabriele Zimmer, la chef de file, arrive 42ème au sein de son groupe de 52 membres et 417ème au classement général.

  • Verts/ALE

Au sein du sixième groupe, les Verts/ALE, la palme revient à Ernest Uratsun (Espagne, Catalogne), 14ème au classement général, et Karima Delli (France), 44ème.

Les deux coprésidents de ce groupe, Rebecca Harms (Allemagne) et Philippe Lamberts (Belgique) occupent respectivement les 18ème et 47ème positions dans leur groupe de 50 eurodéputés. Ils sont 278ème et 660èm au classement général. Ska Keller (Allemagne), la « spitzenkandidat » des Verts pour les élections européennes, est 19ème de son groupe et 285ème au classement général.

  • Europe libertés démocratie directe (EFDD)

Le résultat le plus frappant est cependant celui de Nigel Farage (Royaume-Uni), chef de file du groupe eurosceptique Europe libertés démocratie directe, qui occupe la dernière position dans son propre groupe, 48ème, et traine à la 739ème place du classement des 751 députés que compte le Parlement.

Les membres les plus actifs de son groupe sont Fabio Massimo Castaldo (Italie), 6ème du classement général, et Ignazio Corrao (Italie), 8ème au classement général. Les deux Italiens sont issus du Mouvement 5 étoiles.

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.