Les Norvégiens peu enclins à rejoindre l’UE

norway-flag.jpg

Moins de 20 % des électeurs norvégiens souhaiteraient rejoindre l’Union européenne, selon un sondage. Des élections législatives se tiendront le 9 septembre dans le pays scandinave.

Environ 70 % des électeurs ne souhaitent pas que leur pays adhère à l'UE. Peu importe l'âge et le niveau d'études, les détracteurs se trouvent dans toutes les régions du pays, selon la presse norvégienne.

 

Le parti conservateur Høyre, le plus grand groupe dans l'opposition, a indiqué que l'adhésion à l'UE ne figurerait pas dans son programme s'il arrivait au pouvoir à la suite des élections.

 

Les derniers sondages révèlent que la dirigeante du parti, Erna Solberg, est en bonne voie pour remporter les élections haut la main. Elle pourrait ainsi devenir la deuxième première ministre de l'histoire norvégienne. Gro Harlem Brundtland était la première femme à occuper ce poste en 1981, entre 1986 et 1989 ainsi qu'entre 1990 et 1996.

 

« L'adhésion à l'UE n'occupera pas une place importante lors du prochain mandat », a déclaré le député Torbjørn Røe Isaksen, selon le journal Klassekampen.

 

Les électeurs du parti conservateur sont le plus pro-européens du pays. Sur dix, ils sont six à s'opposer à l'adhésion à l'UE et trois à l’approuver.

 

Parmi les partis norvégiens de droite, le Parti populaire chrétien est le seul à s'y opposer totalement. Les libéraux et le Parti du progrès n'ont pas de programme politique concernant l'UE, mais les responsables du Høyre souhaitent envoyer une candidature d'adhésion.

 

« Une majorité des électeurs du Høyre s'oppose à l'adhésion à l'UE. Ce n'est pas nouveau. Cela fait des années que c'est comme ça. Les positions du Høyre sont établies au cours du congrès du parti, où une majorité serait en faveur d'une adhésion à l'UE », a affirmé M. Isaksen.

 

La Norvège a déjà organisé deux référendums sur l’Europe. En 1972, 53,5 % des Norvégiens ont refusé de rejoindre la Communauté économique européenne. Ils étaient 52,2 % en 1994.

 

L'Islande et la Norvège sont les seuls pays nordiques non membres de l'UE. L'Islande a annoncé récemment qu'elle s'éloignerait du projet d'adhésion à l'UE.

 

La Finlande est le seul pays nordique à être membre à la fois de la zone euro et de l'Union. La Suède et le Danemark ont conservé leur monnaie nationale.

Lors d'un référendum en 1994, la Norvège s'est opposée à l'adhésion à l'UE. Le pays nordique a ensuite rejoint l'Espace économique européen (EEE) en même temps que l'Islande et le Liechtenstein.

 

Les exportations de la Norvège vers l'UE ont atteint 91,85 milliards d'euros en 2008, sont principalement composées de l'approvisionnement énergétique et de seulement 14,1 % de produits manufacturiers. Les exportations de l'UE vers la Norvège, provenant en majorité des produits manufacturiers, se sont élevées à 43,58 milliards d'euros.

 

Le commerce norvégien est dominé par l'UE alors que la Norvège est le 4e plus grand importateur de l'UE.

  • 9 sept. : élections fédérales en Norvège

Presse

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer