Les négociations de coalition entre les conservateurs et les verts allemands fuitent

Selon les fuites, les Verts veulent assouplir les règles fiscales de l’UE, être plus indulgents dans l’octroi de la citoyenneté allemande et interdire les moteurs à combustion avant 2035, date proposée par la Commission européenne. [EPA-EFE/ Sean Gallup]

Des citations directes des premières négociations de mardi (5 ocotbre) sur un accord de coalition entre les conservateurs de la CDU/CSU et les Verts ont été divulguées à Bild quelques heures après le début de la réunion. Ceci intervient après que les conservateurs ont divulgué des déclarations suite à leur réunion avec le FDP libéral dimanche (3 octobre).

Au cours des discussions, les Verts ont souligné que le Pacte de stabilité et de croissance de l’UE, les migrations et l’interdiction des moteurs à combustion étaient des sujets sur lesquels les partis avaient des opinions divergentes, rapporte Bild.

Selon les fuites, les Verts veulent assouplir les règles fiscales de l’UE, être plus indulgents dans l’octroi de la citoyenneté allemande et interdire les moteurs à combustion avant 2035, date proposée par la Commission européenne.

Pour Armin Laschet, candidat à la chancellerie conservatrice, ces différences entre les Verts et les conservateurs font partie des principaux obstacles à la formation de la coalition dite « Jamaïque » avec les Verts et le FDP.

Les Verts, mécontents du secrétaire général du parti Michael Kellner, ont copié mot à mot la réaction du député FDP Johannes Vogel aux fuites de lundi (4 octobre), en guise de clin d’œil à la deuxième fuite attribuée aux conservateurs.

M. Bullmann affirme que l'électorat du SPD rejette la coalition avec les conservateurs

L’électorat du SPD rejette une collaboration potentielle avec le CDU-CSU et préfère un gouvernement progressiste tourné vers l’avenir, selon l’eurodéputé Udo Bullmann (S&D), en entretien avec EURACTIV.

Subscribe to our newsletters

Subscribe