Macron prévoit de lancer les consultations citoyennes mi-avril

La plupart des pays européens soutiennent l'idée d'Emmanuel Macron. [Frederic Legrand - COMEO/Shutterstock]

Lancement des consultations citoyennes sur les élections européennes souhaitées par Emmanuel Macron le 17 avril à Strasbourg.

Emmanuel Macron lancera le 17 avril à Strasbourg les consultations citoyennes qui devraient être menées dans la quasi-totalité des pays européens d’ici octobre pour préparer la campagne des élections européennes de mai 2019.

L’idée des consultations sur l’avenir de l’Europe est soutenue par 26 pays européens, a précisé le président français à l’issue d’un Conseil européen informel à Bruxelles, les Pays-Bas ayant à leur tour annoncé leur participation.

Macron joue son va-tout sur la présidence de la Commission

Si la mise en œuvre des listes transnationales pour les élections européennes de 2019 semble mal embarquée, le président français compte reprendre la main sur la nomination du président de la Commission européenne.

« Les seuls qui n’y participeront pas, c’est la Hongrie, ce qui doit être une surprise pour vous », a-t-il plaisanté.

Emmanuel Macron, qui a lancé l’idée de ces consultations, s’exprimera le 17 avril devant le Parlement européen à Strasbourg.

« À cette occasion, il participera à un premier exercice de débat citoyen, de consultation citoyenne, pour lancer solennellement et symboliquement en France » ce processus, a indiqué une source à la présidence de la République.

Après cet événement, Emmanuel Macron participera « très probablement dans tous ses déplacements européens à un exercice de consultation citoyenne avec ses partenaires de l’Union européenne », a-t-elle ajouté.

Le groupe de Visegrad rallie prudemment le projet de consultation citoyenne

Trois des quatre États membres du groupe de Visegrad vont participer au projet de consultations citoyennes d’Emmanuel Macron. Seule la Hongrie réserve encore sa réponse.

Subscribe to our newsletters

Subscribe