Philippe Lamberts et Saskia Bricmont têtes de listes pour Écolo

Philippe Lamberts est devenue une des personnalités les plus en vue au Parlement européen. [EP]

Le chef de file des Verts au Parlement européen mènera la liste de son parti aux européennes en Belgique francophone, aux côtés de Saskia Bricmont. Et espère surfer sur la vague verte pour envoyer deux représentants à Strasbourg, explique notre partenaire, Ouest-France.

Philippe Lamberts sera tête de liste Écolo aux prochaines élections européennes pour la troisième fois de suite. Il formera un ticket avec Saskia Bricmont, ancienne déléguée du parti vert européen et chargée de cours de droit et de politique internationale, selon le vote de l’assemblée générale d’Écolo à Bruxelles.

Le chef de file des Verts au Parlement européen veut offrir en mai 2019 avec l’écologie politique un troisième choix aux électeurs, en dehors du néolibéralisme européen et du national populisme.

Philippe Lamberts avait reçu en juin une dérogation de son parti pour se présenter une troisième fois aux élections européennes, dérogation nécessaire car son parti interdisait jusqu’à présent d’exercer deux mandats électifs successifs.

Surfer sur la vague écolo

S’inscrivant dans la vague verte avec le slogan « the future is green » (« Le futur est vert »), les Verts partent en campagne européenne, avec le climat et la justice sociale comme principaux enjeux d’un projet de transition. Les écologistes entendent aller de l’avant sans attendre une « hypothétique unanimité » permettant de réviser les traités. Et les traités sont nécessaires, estime Philippe Lamberts, car « sans traités, pas d’Europe, et cela, les citoyens ne l’accepteraient pas ».

Du côté de la Flandres, c’est la sénatrice Petra De Sutter qui sera tête de liste pour Groen aux élections européennes. Au niveau européen, Ska Keller et Bas Eickhout seront les têtes de listes du parti écologiste européen.

Le tandem Ska Keller-Bas Eickhout s'apprête à représenter les Verts européens

Les Verts européens réunis à Berlin se sont choisis deux têtes de listes pour mener la campagne des élections européennes. Ils proposent plus de justice sociale et une transition équilibrée vers une économie zéro émission.

Succès lors des dernières communales

Les écologistes ont eu un bon score lors des dernières élections communales en Belgique. « Écolo-Groen progresse partout en Wallonie (sud francophone) et dans la région Bruxelles-Capitale », remarque le politologue Pascal Delwit. Le parti vert a obtenu plusieurs nouveaux maires dans l’agglomération de Bruxelles. « Il gagne 550 conseillers communaux », se félicitait-on au siège national mi-octobre.

Les Verts belges ont souvent servi de refuge aux électeurs déçus par les partis traditionnels. Ils ont bénéficié des scandales politico-financiers Publifin et du Kazakhgate auxquelsont été mêlés le Parti socialiste et le Mouvement réformateur (MR, libéral).

«Les élections européennes ont une chance de prendre un tournant progressiste»

L’Europe progressiste pourrait gagner la bataille des élections européenne. une réalité dont le PPE devrait prendre conscience au lieu de glisser vers les extrêmes, dénonce la coprésidente des Verts.

>> Lire sur Ouest-France

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.