Philippe Léglise-Costa, nouveau visage de la France à Bruxelles

Philippe Léglise-Costa connaît bien la chancelière allemande

Le représentant permanent de la France à Bruxelles change comme prévu, pour cause de départ à la retraite de Pierre Sellal.

L’ambassadeur français à Bruxelles, Pierre Sellal, sera remplacé le  20 novembre par Philippe Léglise-Costa, a indiqué l’Elysée dans son compte-rendu du Conseil des ministres du 2 novembre.

Actuellement à la tête du Secrétariat Général des Affaires européennes, la discrète mais stratégique administration française qui centralise tous les dossiers européens des ministres français, le futur ambassadeur connait Bruxelles sur le bout des ongles pour y avoir été représentant permanent adjoint durant une dizaine d’années. Une fonction qui lui a permis d’assister à des dizaines de « Coreper« , ou Comités des représentants permanents, où se jouent les dossiers les plus sensibles, et les plus techniques des négociations européennes.

Ingénieur de formation puisqu’il est passé par Polytechnique, Léglise-Costa était entré au Quai d’Orsay en 1992, après avoir conseillé d’Hubert Védrine entre 1988 et 1991. Il sera surtout le Monsieur Europe de François Hollande, aux côtés d’Emmanuel Macron durant deux ans, tout en restant à la tête du SGAE.

Quant à Pierre Sellal, qui part à la retraite après avoir choisi Bruxelles comme dernier poste après une carrière dans les postes les plus prestigieux du Quai d’Orsay, il quitte à regret les couloirs de l’administration bruxelloise qui le passionnaient. « N’importe qui aurait choisi Rome ou Washington comme dernier poste, lui a préféré se replonger dans la pluie et l’action diplomatique européenne» constate un diplomate.

Fin octobre, il avait réalisé une vidéo pédagogique sur les institutions bruxelloises, première – et dernière du genre :