Les conservateurs au pouvoir bien placés pour les européennes en Bulgarie

Boyko Borissov [Katia Christodoulou/EPA/EFE]

Le parti conservateur au pouvoir en Bulgarie, GERB pourrait obtenir jusqu’à 40 % des votes, suivi de près par le parti socialiste d’opposition, selon un sondage. Un article de notre partenaire Dnevnik.

Selon le sondage d’opinion conduit par Sova Harris et Afis les 24 et 25 septembre dernier, GERB, le parti du Premier ministre bulgare Boyko Borissov, obtiendra 37,2 % des voix.

Les Patriotes unis, qui font partie de la coalition gouvernementale en Bulgarie, recevront 6,1 %, suivi par le Parti démocrate (2,7 %), Volya (1,8 %), ABC (1,3 %).

Les sondages ont été publiés dans le cadre d’une analyse plus large sur des sondages dans les 27 États membres, ou sur les résultats d’élections lorsque ces dernières ont eu lieu récemment.

Selon les résultats de l’enquête globale au niveau européen, le Parti populaire européen (PPE) restera le groupe le plus important du Parlement après les élections, ce qui devrait théoriquement mener son Spitzenkandidat, Manfred Weber, à la tête de la Commission européenne.

Manfred Weber, Spitzenkandidat attendu du Parti populaire européen

L’Allemand Manfred Weber a été choisi comme candidat à la présidence de la Commission pour le PPE. Son concurrent, Alexander Stubb n’a remporté que 20 % des voix.

Le PPE renforcera donc encore sa position par rapport aux Socialistes et démocrates (S&D) de centre gauche, dont le candidat à la présidence de la Commission est Frans Timmermans. Toutefois, au vu des dernières tendances nationales, les deux plus grands groupes politiques rassemblés auront moins de la moitié des sièges, alors que les nationalistes anti-européens et d’autres petits partis se tailleront la part du lion.

Selon l’analyse, le PPE pourrait remporter environ 177 sièges sur un total de 705 dans le nouveau Parlement européen. Actuellement, le parti en détient 219 dans un hémicycle de 751 sièges. Une baisse du nombre total de sièges due au départ du Royaume-Uni de l’UE en mars prochain.

Le S&D restera second avec 141 sièges, par rapport à 189 aujourd’hui. Une « grande coalition » informelle entre le S&D et le PPE manquera de peu la majorité au Parlement européen.

Les Verts devraient obtenir au total 48 sièges, par rapport à 52 aujourd’hui, mais l’enquête a été réalisée avant leur essor lors des élections allemandes, luxembourgeoises et belges.

L’Alliance des libéraux et démocrates pour l’Europe (ALDE), si elle s’allie avec le parti d’Emmanuel Macron En Marche, deviendra la troisième force politique avec 83 sièges, dépassant ainsi le groupe des Conservateurs et réformistes européens (CRE), qui seront les grands perdants du départ du parti conservateur britannique.

L'Union européenne convainc, mais peine à déplacer les électeurs

L’adhésion à l’UE n’a jamais été aussi haute depuis 26 ans. Un engouement qui ne se retrouve pas dans les pronostics de participation aux prochaines élections européennes.

 

Subscribe to our newsletters

Subscribe