BP : « L’instabilité devrait augmenter »

Christof_Ruehl_big.jpg

Les marchés mondiaux des carburants fossiles tendus, une nationalisation croissante des réserves en pétrole ainsi que la croissance économique massive des pays en développement comme la Chine ou l’Inde sont à l’origine des nouvelles réalités des marchés mondiaux de l’énergie, qui resteront instables pendant une certaine période. C’est ce qu’a affirmé Christof Rühl, économiste en chef chez BP, dans un entretien à EURACTIV.

Christof Rühl est économiste en chef chez le géant du pétrole BP. 

Pour une version résumée de cet entretien, cliquez ici.

Subscribe to our newsletters

Subscribe
CONTRIBUER