Barbara Pompili dit oui à la centrale thermique d’EDF en Guyane

La centrale thermique du Larivot, portée par EDF et située près de Cayenne en Guyane, devrait démarrer en 2023 avec de la biomasse liquide. [EPA/CIPCA HANDOUT]

La ministre de la Transition écologique Barbara Pompili a donné son accord jeudi (15 octobre) pour la construction d’une centrale thermique polémique située près de Cayenne et portée par EDF, a indiqué le président de l’Assemblée de Guyane Rodolphe Alexandre sur son compte Facebook. La centrale devrait être opérationnelle dès 2023.

Initialement prévue pour démarrer au fioul puis à la biomasse liquide – après « une étude de faisabilité » selon EDF – la centrale du Larivot devrait désormais rentrer en service en utilisant directement ce combustible fabriqué à base d’huiles végétales, a indiqué la ministre. Une solution décriée par les opposants au projet, au nom de la lutte contre la déforestation. Les autorités guyanaises avaient elles validé le projet le 1er octobre, avait appris Euractiv France, suite à la présentation d’une nouvelle mouture qui réduisait notamment la capacité des installations solaires.

Je m’entretenais ce jeudi 15 octobre 2020, en visio-conférence avec la Ministre de la Transition Écologique, Barbara…

Geplaatst door Rodolphe Alexandre op Donderdag 15 oktober 2020

Subscribe to our newsletters

Subscribe
CONTRIBUER