D’après l’Association autrichienne de l’énergie, la hausse des prix de l’énergie « n’est pas une raison de paniquer »

Les prix de l'électricité ont également augmenté de 100 % par rapport à 2020. [Lisa-S/Shutterstock]

L’augmentation massive des prix de l’énergie et de l’électricité n’est que temporaire et il n’y a « aucune raison de paniquer », a souligné l’association autrichienne de l’énergie.

L’une des principales raisons de cette flambée est que « l’augmentation de la demande rencontre la diminution de l’offre », a déclaré Karina Knaus, de l’Agence autrichienne de l’énergie, à l’Agence de presse autrichienne.

Les prix de l’énergie ont massivement augmenté au cours des derniers mois. Le prix du gaz s’élève désormais à 167 euros, soit une hausse de 28 euros par mètre cube par rapport à l’année dernière. Les prix de l’électricité ont également augmenté de 100 % par rapport à 2020.

Les raisons de cette récente flambée sont multiples. Toutefois, selon Robert Slovacek, de l’association de l’énergie, la hausse des prix du CO2 figure parmi les principales raisons. À mesure que les centrales électriques au charbon sont retirées du réseau, la demande de centrales au gaz, plus respectueuses du CO2, augmente, ce qui entraîne une hausse des prix du gaz.

Des problèmes techniques en Norvège, l’un des principaux fournisseurs de gaz, ainsi que des pénuries d’approvisionnement en provenance de Russie alimentent également la hausse des prix du gaz. La Russie est accusée de manipuler artificiellement les prix pour accroître son influence dans le débat sur le gazoduc Nord Stream 2, ce qui a suscité une controverse en Autriche et dans l’UE.

Des responsables américains ont déjà averti leurs alliés européens que la Russie manipule activement les prix du gaz pour accroître ses gains politiques.

Entre-temps, les ministres de l’énergie de l’UE se sont réunis mercredi (22 septembre) pour discuter de la hausse des prix dans le secteur de l’énergie et ont fait valoir que l’Europe avait besoin d’un cadre politique lui permettant de réagir plus rapidement à de telles flambées des prix à l’avenir.

Premier échange entre les ministres de l'Énergie sur la législation européenne pour le climat à l'horizon 2030

Selon un document de séance vu par EURACTIV, les ministres de l’Énergie de l’UE vont discuter de deux dossiers majeurs sur l’énergie verte, lors de leur première réunion depuis la révision de la législation sur le climat en juillet.

Subscribe to our newsletters

Subscribe