Des pénuries de technologies vertes se profilent dans les pays d’Europe centrale et orientale

Plusieurs médias tchèques ont rapporté que les entreprises locales ne peuvent pas faire face à la pression actuelle sur le marché. [Shutterstock/Oscar Firme]

L’explosion de la demande de pompes à chaleur et de panneaux solaires, conjuguée aux perturbations de la chaîne d’approvisionnement, commence à provoquer de graves pénuries de matériaux en République tchèque, les producteurs se concentrant sur les marchés d’Europe occidentale où les consommateurs sont en mesure de payer plus cher. Les experts avertissent que le problème risque de se propager à d’autres pays d’Europe centrale et orientale, ce qui pourrait compromettre la transition vers un mode de production d’énergie plus écologique.

Dans la plupart des pays d’Europe centrale et orientale, le gaz joue un rôle important dans le secteur du chauffage. Avec les récentes hausses de prix et l’avenir incertain des importations russes, la demande d’énergies renouvelables augmente tant dans les entreprises que dans les ménages.

Plusieurs médias tchèques ont rapporté que les entreprises locales ne peuvent pas faire face à la pression actuelle sur le marché. En effet, la demande de panneaux solaires et de pompes à chaleur est élevée chez les Tchèques, alors que les matériaux et la main-d’œuvre nécessaires pour répondre à la demande font défaut.

Une modification du régime de subventions a récemment stimulé la demande. Alors que la République tchèque et la Slovaquie soutenaient auparavant les installations de chaudières à gaz, la priorité sera désormais donnée aux pompes à chaleur et aux autres sources renouvelables.

« Annuler le subventionnement des chaudières à gaz et, au contraire, augmenter celui des pompes à chaleur ne résout pas la situation. Le résultat est que les gens réagissent par une demande massive d’énergies renouvelables, alors que le marché de l’offre n’est pas préparé à une telle augmentation », a déclaré Luděk Lošťák, propriétaire de Zero living, une entreprise qui installe des pompes et des panneaux photovoltaïques.

Richard Paksi, du groupe d’intérêt slovaque Buildings for Future, avertit que le problème pourrait bientôt devenir apparent en Slovaquie.

« Le marché slovaque des pompes à chaleur est cinq fois plus petit que le marché tchèque, et l’augmentation progressive de la demande ne s’est pas encore pleinement manifestée ici comme en République tchèque. Jusqu’à présent, le marché slovaque parvient à tenir le coup, mais il est probable que des problèmes surviendront bientôt aussi », a-t-il déclaré.

Le marché occidental attire davantage

La demande de pompes à chaleur et de panneaux solaires augmente dans toute l’Europe. La ministre finlandaise de l’Environnement, Emma Kari, a même qualifié l’installation d’un panneau solaire ou d’une pompe à chaleur d’« acte patriotique ».

L’augmentation de la demande s’accompagne de la même crainte que dans les PECO, à savoir que l’industrie ne soit pas en mesure de faire face. L’inquiétude vient de la dégradation de la situation pandémique en Chine, qui exporte un composant important des pompes à chaleur : les cercles de refroidissement. Toutefois, des pays comme la France ou l’Allemagne ne connaissent pas actuellement les mêmes problèmes que la République tchèque.

M. Paksi explique que la plupart des producteurs se concentrent actuellement sur les marchés occidentaux parce que c’est tout simplement plus lucratif.

« Le plus grand obstacle pour la Slovaquie ou la République tchèque est l’intensité d’investissement élevée de la technologie », a-t-il déclaré.

« Dans les pays occidentaux, les ménages n’ont pas de problème à payer pour une pompe à chaleur. Les subventions actuelles du programme “Ménages verts” (slovaques), qui couvrent un maximum de 3 400 euros, sont insuffisantes car le prix des systèmes à haute température tels que les pompes à chaleur est d’environ 15 000 euros », ajoute M. Paksi.

Les panneaux solaires sont-ils les prochains sur la liste ?

« Le problème de l’approvisionnement en composants et installations de panneaux solaires et photovoltaïques n’est pas aussi grave que dans le cas des pompes à chaleur », a déclaré Ján Karaba, directeur de l’Association slovaque de l’industrie photovoltaïque et des SER (SAPI). Néanmoins, les délais de livraison des matériaux et des équipements ont également augmenté de plusieurs mois.

M. Karaba explique que le marché du photovoltaïque est mieux protégé car les capacités de production sont nettement plus élevées que dans le cas des pompes à chaleur. Des problèmes se profilent cependant à l’horizon.

« Il y a des difficultés avec le transport depuis la Chine et aussi la production de profilés aluminium, qui sont utilisés lors de l’installation », a déclaré M. Karaba.

« Avec l’augmentation significative du souhait d’installer ces sources, le besoin de main-d’œuvre qualifiée va également augmenter. Les États membres occidentaux connaissent déjà une pénurie croissante et, en Slovaquie, nous ne sommes pas non plus préparés à cette situation », a-t-il ajouté.

Subscribe to our newsletters

Subscribe