Des projets de « vallée de l’hydrogène » voient le jour en Europe

Les vallées de l'hydrogène visent à fournir de l'énergie à l'industrie et aux transports locaux. [Scharfsinn/Shutterstock]

Les projets visant à créer une chaîne de valeur complète pour l’hydrogène, combinant production, infrastructure et utilisation dans une seule région, fleurissent dans toute l’Europe, mais il faut faire plus pour accélérer leur développement, selon l’industrie.

Il existe un peu plus de 20 projets de vallées de l’hydrogène en Europe et deux autres au Royaume-Uni, dont beaucoup sont situés autour de ports, selon l’entreprise commune Fuel Cells and Hydrogen, un partenariat public-privé qui étudie la technologie de l’hydrogène.

Ces projets, une fois arrivés à maturité, visent à former de petites plateformes d’hydrogène qui pourraient servir de tremplin vers une économie de l’hydrogène à l’échelle européenne.

« Il est essentiel de réaliser rapidement la décarbonation de notre société et l’hydrogène propre sera l’un des éléments clés », a déclaré Bart Biebuyck, directeur exécutif de la FCH/JU.

Le partenariat a publié un rapport sur les progrès des vallées de l’hydrogène, qui les classe en trois types : les projets localisés à petite échelle axés sur la mobilité ; les projets localisés, mais à moyenne échelle, axés sur l’industrie ; et les projets à beaucoup plus grande échelle visant l’exportation internationale.

« Le paysage des vallées de l’hydrogène se développe [et] est de plus en plus porté par le secteur privé », indique le rapport. « Les vallées de l’hydrogène arriveront à maturité de manière significative au cours des années 2020, en raison d’un nombre croissant de projets dans l’ensemble et parce que les projets annoncés eux-mêmes gagnent en taille et en complexité », ajoute-t-il.

L’Europe a la plus forte concentration mondiale de ces projets, selon la plateforme Hydrogen Valleys, qui partage les meilleures pratiques et les données de 34 projets dans 19 pays à travers le monde.

Les Pays-Bas se positionnent comme un leader européen, avec cinq projets de vallées de l’hydrogène en cours dans des endroits comme le port de Rotterdam, Amsterdam et la région gazière de Groeningen.

Nouvelle réglementation RTE-E : la France muette sur le gaz

La future réglementation RTE-E prévoit notamment de mettre fin au soutien financier des projets de mélange de gaz et d’hydrogène en 2027 plutôt qu’en 2029.

Obstacles

Toutefois, seuls quatre projets de vallées de l’hydrogène dans le monde ont été pleinement mis en œuvre. L’un d’entre eux se situe au Danemark, où l’hydrogène renouvelable, produit à partir de l’énergie éolienne, équilibre le réseau et est utilisé pour les transports et l’industrie.

Selon l’industrie, les décideurs politiques doivent œuvrer davantage pour permettre la réalisation de tels projets.

« Le rapport a également identifié quelques obstacles clés qui subsistent. L’un d’eux est l’obtention d’un soutien financier public pour combler les lacunes de financement restantes. Le deuxième est de trouver des acheteurs d’hydrogène propre et de signer des contrats à long terme pour rendre les projets bancables », a indiqué M. Biebuyck.

« Troisièmement, nous devons garantir l’état de préparation technologique de toutes les piles à combustible et applications de l’hydrogène que nous exigeons. Et enfin, nous devons garantir un soutien juridique et réglementaire adéquat. Il s’agit par exemple de la tarification du carbone, de la normalisation ou de l’octroi rapide de permis, et il y en a beaucoup d’autres », a-t-il conclu.

Supporter

Ce partenaire soutient le travail d'EURACTIV sur Hydrogène. Ce soutien permet à EURACTIV de consacrer des ressources éditoriales supplémentaires pour couvrir le sujet plus amplement et en profondeur. Le contenu éditorial d'EURACTIV ne reflète pas les opinions de ses partenaires.

Fuel Cells and Hydrogen Joint Undertaking


Subscribe to our newsletters

Subscribe