Infrastructures énergétiques : Bruxelles consulte jusqu’en septembre

Les entreprises françaises ont pour le moment soumis huit projets d’infrastructures électriques et 18 projets gaziers.

Un catalogue à la Prévert… En tout, les gestionnaires de réseau de transport européens dans l’électricité et le gaz ont déjà soumis 137 projets d’infrastructures gazières et 279 électriques à la Commission européenne. Cette dernière déterminera ensuite s’ils sont « d’intérêts commun européen ».  

Le nombre de projets sélectionnés d’ici le début de l’année 2013, sera vraisemblablement beaucoup moins important. 

L’UE souhaite développer les interconnexions énergétiques en Europe pour renforcer le marché intérieur, et faire baisser les coûts, tout en assurant la sécurité énergétique de l’UE. Il s’agit également de permettre le développement des énergies renouvelables. 

Le commissaire à l’Energie, Günter Oettinger a proposé en octobre 2011 de définir des projets à réaliser en priorité, même s’ils ne disposent pas toujours d’un financement du marché. 

Lire Infrastructures énergétiques : la Commission veut simplifier les procédures

Ceux-ci bénéficieront d’un allègement des procédures et, pourquoi pas, d’un financement européen spécifique grâce à un fonds dédié, appelé « mécanisme d’interconnexion en Europe », et doté de 8,1 milliards d’euros entre 2014-2020. 

Pour la France, huit projets figurent pour le moment sur la liste, dans le domaine de l’électricité, 18 dans le gaz

La consultation sur les projets d’infrastructures s’achève le 20 septembre 2012. 

CALENDRIER :

  • 20 septembre 2012 : Fin de la consultation de la Commission sur les projets d’infrastructures énergétiques
  • Début 2013 : La Commission soumet une proposition avec une liste de projets
  • Mi-2013 : Les projets sont décidés après période approbation du Conseil et du Parlement

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer