L’Autriche menace de poursuivre la Commission au sujet des règles de taxonomie de l’UE

Leonore Gewessler (à gauche), ministre autrichienne de l'Action pour le climat, de l'Environnement, de l'Énergie, de la Mobilité, de l'Innovation et de la Technologie. [OLIVIER HOSLET/EPA]

L’Autriche poursuivra la Commission européenne en justice si elle poursuit son projet d’inclure l’énergie nucléaire dans les règles de taxonomie de l’UE sur la finance durable, a déclaré la ministre de la Protection du climat Leonore Gewessler ce week-end.

Le projet de règlement sur la taxonomie de l’UE – une liste d’activités économiques et les règles qu’elles doivent respecter pour être qualifiées d’investissements verts – a été divulgué vendredi (31 décembre). Dans sa forme actuelle, le règlement labellise également le gaz et l’énergie nucléaire comme des sources d’énergie durables, ouvrant ainsi la voie à de futurs investissements dans les centrales nucléaires.

Le ministre du climat, Mme Gewessler, a qualifié cette démarche d’« opération de cape et d’épée » et a souligné que, pour l’Autriche, ni l’énergie nucléaire ni le gaz ne devraient être inclus dans la taxonomie, car ils sont « nuisibles à l’environnement et détruisent l’avenir de nos enfants ».

« Nous allons examiner de près le projet actuel et avons déjà commandé un avis juridique sur l’énergie nucléaire dans la taxonomie », a déclaré Mme Gewessler sur Twitter samedi (1 janvier).

« Si ces plans devaient être mis en œuvre de cette manière, nous engagerons des poursuites », a-t-elle ajouté, affirmant que l’énergie nucléaire est « dangereuse et ne constitue pas une solution dans la lutte contre la crise climatique. »

Quinze pays de l’UE, et notamment la France, ont fait pression pour que l’énergie nucléaire soit incluse dans la taxonomie de l’UE. L’Autriche, qui a interdit l’utilisation de l’énergie nucléaire dans les années 1970, est farouchement opposée à cette initiative.

Mme Gewessler a déjà déclaré lors d’un entretien exclusif avec EURACTIV en novembre que si « la taxonomie de l’UE inclut l’énergie nucléaire, nous sommes prêts à la contester devant les tribunaux. »

L'Autriche se dit prête à poursuivre l'UE en justice si elle inclut le nucléaire dans sa taxonomie verte

Lors d’un entretien exclusif, la ministre autrichienne de l’Énergie et du Climat, Leonore Gewessler, a confié à EURACTIV que son pays était prêt à aller devant la justice si l’UE décidait d’inclure l’énergie nucléaire dans sa taxonomie verte pour une finance durable.

La question a également été l’un des sujets les plus divisés lors de la dernière réunion du Conseil européen en décembre, où l’Autriche s’est fermement opposée à ce que l’on fasse référence à l’énergie nucléaire et aux règles de la taxonomie dans la conclusion finale de la réunion du Conseil, au grand dam des États membres plus pro-nucléaires.

Subscribe to our newsletters

Subscribe