L’Irlande risque des pénuries d’électricité pour les hivers à venir

Le ministre Eamon Ryan a déclaré que le gouvernement irlandais ne pouvait être « absolument certain » qu’il n’y aurait pas de coupures de courant cet hiver. [EPA-EFE/AIDAN CRAWLEY]

L’Irlande pourrait être confrontée à des déficits d’électricité au cours des cinq prochains hivers, selon un rapport de l’opérateur électrique public irlandais EirGrid.

Le rapport annuel d’EirGrid, qui porte cette année sur la période 2021-2030, indique que le nombre d’« alertes système » — émises lorsque l’approvisionnement en énergie est menacé — enregistrées en Irlande et en Irlande du Nord l’hiver dernier devrait « augmenter au cours des prochains hivers, à mesure que les capacités diminuent et que la demande augmente ».

La faible disponibilité des centrales électriques est particulièrement préoccupante, et l’on s’attend à ce que « l’hiver prochain soit difficile », ajoute le communiqué.

S’exprimant sur la radio RTÉ mercredi 29 septembre, le ministre de l’Environnement, du Climat et des Communications, Eamon Ryan, a déclaré que le gouvernement irlandais ne pouvait pas être « absolument certain » qu’il n’y aurait pas de coupures de courant cet hiver, mais que le redémarrage des activités de deux centrales actuellement hors service le mois prochain « nous permettrait de gérer ».

« Mais cet hiver et les hivers suivants seront difficiles », a-t-il prévenu.

Le Taoiseach Micheál Martin a déclaré aux législateurs irlandais que le gouvernement et lui-même feraient tout leur possible pour qu’il n’y ait pas de coupures de courant et que les foyers et les entreprises aient accès à un approvisionnement énergétique fiable.

L’Irlande s’est fixé pour objectif de fournir 70 % de son électricité à partir de sources renouvelables d’ici à 2030, ce qui, selon le rapport d’EirGrid, nécessitera des « changements sans précédent » au sein du système électrique au cours de la prochaine décennie.

Mais pour éviter les pénuries cet hiver, « quelques » combustibles fossiles seraient nécessaires pour renforcer les énergies renouvelables, a également déclaré M. Ryan.

L’autorité de régulation de l’énergie du pays, la Commission de régulation des services publics, discute actuellement avec les acteurs du secteur de la manière dont les centrales électriques au gaz et au charbon qui devaient fermer leurs portes dans les années à venir pourraient être maintenues ouvertes pour éviter une éventuelle crise énergétique.

« Ces centrales à combustibles fossiles […] seront allumées lorsque le vent ne soufflera pas ou que le soleil ne brillera pas », a ajouté le ministre irlandais de l’Environnement et du climat.

Espagne : la hausse du prix de l'électricité met le gouvernement sous tension

La canicule en Espagne a fait bondir le prix de l’électricité, donnant un nouveau coup de chaud à la coalition de gauche au pouvoir, divisée sur les remèdes à apporter à ce problème récurrent.

Subscribe to our newsletters

Subscribe