Andrew Lilico : La méfiance envers Silvio Berlusconi empêche un accord dans la zone euro

Andrew Lilico.JPG

La crise de la zone euro provoquera sans doute la création d'une nouvelle autorité fiscale et pouvant émettre des obligations à Bruxelles, selon Andrew Lilico. L'économiste, dont les conseils sont écoutés par le gouvernement britannique, a expliqué à EURACTIV lors d'un entretien que l'Allemagne accorderait sa confiance à Bruxelles s'agissant de distribuer de l'argent dans la zone euro, mais pas à Silvio Berlusconi.

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.