Bruxelles approuve un nouveau programme d’aide pour la Moldavie

La Commission européenne donnera à la Moldavie 100 millions d’euros d’aide européenne pour aider le pays d’Europe de l’Est à répondre à ses besoins financiers à court terme. Un article d’EURACTIV Roumanie.

La Commission a annoncé qu’elle donnerait à la Moldavie 100 millions d’euros dans le cadre de son programme d’assistance microfinancière (AMF), constitué de 40 millions d’euros de bourses et 60 millions d’euros de prêts à moyen terme.

La Moldavie fait face à un certains nombres de défis, dont la corruption et une mauvaise gouvernance. La croissance économique a ralenti à cause de l’impact négatif de ces facteurs sur les finances publiques.

« Cette assistance aidera la Moldavie à répondre à ses besoins financiers les plus urgents et à stabiliser son économie. En même temps, nous sommes convaincus que les conditions de ce financement contribueront à l’amélioration de la gouvernance économique dans le pays et encourageront des réformes vitales », a déclaré le vice-président de la Commission, Valdis Dombrovskis.

>> Lire :   Le futur président moldave se distancie de l’OTAN

Les propositions d’AMF sont toujours sujettes à l’accord du Parlement européen et du Conseil.

Les malheurs de la Moldavie viennent notamment d’une activité économique atone chez ses partenaires commerciaux de la région les plus importants. Le pays a également beaucoup de travail à faire pour contrer la fraude bancaire massive qui a frappé son économie en 2014.

Grâce à un accord d’association avec l’UE, entré en vigueur le 1er juillet de l’année dernière. le gouvernement de Chișinău a maintenant accès à la banque européenne d’investissement et des démarches ont été réalisées pour moderniser l’infrastructure énergétique du pays.

Si le programme AMF était attribué, les versements seraient entièrement dépendants des progrès réalisés dans le cadre du programme du Fonds monétaire international mis en place avec la Moldavie.

L’assistance macrofinancière (AMF) est un instrument de réponse aux crises exceptionnel de l’UE envers ses pays voisins partenaires. Elle vient compléter l’aide fournie par le Fonds monétaire international (FMI). Les prêts de l’AMF sont financés via les emprunts de l’UE sur le marché des capitaux. Les fonds sont donc reprêtés avec les mêmes termes financiers aux pays bénéficiaires. Les bourses AMF proviennent quant à elle du budget de l’UE.

L’assistance macrofinancière est censée compléter un nouveau programme, validé par le FMI le 7 novembre 2016, et approuvé par la République de Moldavie.

Une AMF précédente envers la république de Moldavie, d’un montant de 90 millions d’euros, de bourses, avait déjà été mis en place entre 2010 et 2012.

 

 

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.