Adieu aux euro-obligations

DISCLAIMER: Toutes les opinions affichées dans cette colonne reflètent l'avis de l'auteur, pas celle d'EURACTIV Media network.

 

En dépit d’appels de plus en plus pressants pour introduire des euro-obligations afin de sortir de la crise de la dette de la zone euro, on pourrait bien se souvenir d’août 2011 comme du mois où l’idée des euro-obligations a été enterrée par le système politique italien, affirme Daniel Gros, directeur du Centre for European Policy Studies (CEPS).

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer