Reconstruire la gouvernance de l’euro

DISCLAIMER: Toutes les opinions affichées dans cette colonne reflètent l'avis de l'auteur, pas celle d'EURACTIV.COM Ltd.

Laisser une plus grande marge aux marchés financiers est la meilleure manière d’atteindre les objectifs originels de l’euro, écrit NielsThygesen, professeur émérite d’économie à l’Université de Copenhague et ancien membre indépendant du comité pour l’étude de l’union économique et monétaire de Jacques Delors en 1988-1989.

La  contribution suivante  a été rédigée par NielsThygesen, professeur émérite d’économie à l’Université de Copenhague et ancien membre indépendant du comité pour l’étude de l’union économique et monétaire de Jacques Delors en 1988-1989.

 

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.