Visa/Canada : le Parlement veut une levée des restrictions pour tous les citoyens de l’UE

passport_visa.jpg

Le Parlement européen a appelé le Canada à assurer la liberté de mouvement sans visa pour tous les citoyens européens dans une résolution d'envergure adoptée hier (5 mai) à main levée. EURACTIV République tchèque a contribué à cet article.

La résolution, adoptée à l'occasion du sommet UE – Canada d'hier, a vu les eurodéputés réaffirmer leur mécontentement, le Canada imposant toujours des exigences de visa pour les citoyens de République tchèque, Roumanie et Bulgarie.

Le Parlement européen appelle à ce que cette exigence soit abandonnée le plus vite possible, selon le texte.

Concernant le cas particulier de la République tchèque, avec laquelle le Canada avait un régime sans visa entre 2007 et 2009, les eurodéputés ont appelé les Etats membres à traiter de façon adéquate la situation des Roms en Europe.

Le Canada a réinstauré l'exigence de visa pour les visiteurs tchèques en juillet 2009, après que des centaines de Roms des pays d'Europe centrale aient demandé l'asile dans ce pays (voir "Contexte").

Les parlementaires ont également salué dans leur résolution l'ouverture d'un bureau pour les visas à l'ambassade canadienne à Prague, de même que l'établissement d'un groupe de travail composé d'experts qui travaillent sur la question.

Avant décembre dernier, comme le Canada n'avait pas de service de visa en République tchèque, les Tchèques étaient contraints d'effectuer leurs demandes de visa à Vienne (EURACTIV 22/09/09).   

Quelques progrès réalisés pendant le sommet

Selon la presse canadienne, le premier ministre canadien Stephen Harper et les dirigeants européens ont réaffirmé durant le sommet UE – Canada d'hier leur engagement à dépasser les actuels obstacles pour atteindre l'objectif commun de permettre à tous les citoyens de l'UE de se rendre au Canada sans visa le plus rapidement possible.

Les deux parties semblent avoir réalisé peu de progrès sur cette question lors de ce qui fut le premier sommet UE – Canada depuis que les exigences de visa ont été remises au goût du jour. M. Harper a dit qu'il espérait lever les restrictions au plus vite, mais a ajouté que la législation pour l'améliorer de l'immigration, actuellement en train d'être examinée au Parlement à Ottawa, devrait d'abord être adoptée.

L'adoption d'une nouvelle loi pourrait prendre plusieurs années, rapporte EURACTIV République tchèque.

La Commission européenne est également active. Je peux toutefois imaginer qu'elle pourrait l'être davantage, ou qu'elle pourrait être plus entreprenante, a dit le ministre des affaires tchèque Jan Kohout à la télévision tchèque.

Avant le sommet, les eurodéputés tchèques ont envoyé une lettre aux représentants en leur demandant de déterminer un calendrier précis pour l'abandon des exigences de visa.

La signature de la lettre par le président du groupe du Parti populaire européen Joseph Daul prouve que le groupe parlementaire le plus fort est sur la même ligne que les citoyens tchèques, a affirmé l'eurodéputé démocrate chrétien Jan B?ezina, initiateur de la lettre.

Depuis que le Canada a levé les exigences de visa pour les citoyens tchèques en 2007, presque 3000 demandes d'asile ont été remplies par ces derniers, la plupart des demandeurs étant d'origine Rom. Pour comparer, en 2006, seulement cinq demandes d'asile ont été remplies par des Tchèques au Canada.

D'après les médias tchèque et canadien, la vaste majorité des demandes d'asile venait des Roms tchèques. Le Canada, qui procure un paquet social généreux pour les demandeurs d'asile, a déclaré que la vague de demandeurs d'asile tchèques épuisait les capacités et le budget des services d'immigration.

De ce fait, le Canada a rétabli les exigences de visa pour les visiteurs tchèques en juillet 2009, provoquant la colère de la République tchèque et des institutions de l'UE (EURACTIV 15/07/09).

En septembre 2009, Jacques Barrot, l'ancien commissaire de l'UE en charge de la justice, la liberté et la sécurité, a menacé le Canada de mesures de représailles. Il a envisagé pour commencer d'imposer une exigence de visa dans l'UE pour les détenteurs de passeports diplomatiques canadiens (EURACTIV 22/09/09).

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer