Progression des femmes scientifiques freinée par les stéréotypes sexistes

Britta_Thomsen_big.jpg

L’Europe ne devrait pas répugner à adopter des mesures de discrimination positive afin d’encourager les femmes à participer à la recherche européenne. Lors d’un entretien avec EURACTIV, selon l’auteur du rapport du Parlement sur les femmes et la science adopté hier, ce moyen permettra d’aborder les lacunes en compétences dans les disciplines scientifiques.
 

Britta Thomsen est une eurodéputée danoise socialiste et un membre de la commission des droits des femmes et de l’égalité hommes-femmes.

Pour lire une version résumée de l’entretien, cliquez ici.

 

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.