Les entreprises allemandes mènent l’UE dans l’innovation

innovations.jpg

Parmi les 27 États membres de l’UE, l’Allemagne, le Luxembourg et la Belgique enregistrent les proportions les plus élevées d’entreprises actives dans l’innovation, selon une enquête d’Eurostat.

 

L'enquête d'Eurostat, l'Office statistique de l'Union européenne, porte sur l'innovation en termes de produits et de procédés ainsi que sur l'innovation en termes d'organisation et de marketing.

 

Seules les entreprises de plus de dix employés ont été prises en compte. L'enquête portait notamment sur les secteurs suivants : l'industrie manufacturière, les télécommunications, le transport, les activités financières et d'assurances, le commerce de gros et les activités d'édition.

 

Quelque 53 % des entreprises de l'industrie et des services dans l'UE ont déclaré avoir mené des activités d'innovation entre 2008 et 2010.

 

L'Allemagne arrive en tête du classement des entreprises innovantes avec 79 %, suivie du Luxembourg (68 %) et de la Belgique (61 %). Le Portugal, la Suède et l'Irlande comptent 60 % d'entreprises innovantes.

 

La Bulgarie (27 %), la Pologne (28 %), la Lettonie (30 %), la Roumanie (31 %) et la Hongrie (31 %) enregistrent les proportions les plus faibles.

 

Peu de coopération en matière d'innovation

 

Parmi les entreprises de l’UE ayant mené des activités innovantes en termes de produits et de procédés, seulement 27 % ont coopéré avec d'autres entreprises, des universités ou des instituts publics de recherche, tandis que les 73 % restant ont utilisé uniquement leurs ressources internes.

 

Les plus fortes proportions de coopération en matière d'innovation ont été observées à Chypre (62 % de toutes les entreprises innovantes en termes de produits et de procédés), en Autriche (51 %) et en Slovénie (45 %).

 

Les plus faibles proportions de coopération entre entreprises ont été observées en Italie (12 %), à Malte (18 %) et au Portugal (20 %).

 

Un peu plus de 10 % des entreprises européennes ont coopéré avec un partenaire d'un autre État membre de l'UE, d'un pays de l'AELE ou d'un pays candidat ou en voie d'adhésion.

 

Quelque 3 % ont coopéré avec un partenaire des États-Unis et 2 % avec un partenaire d'Inde ou de Chine.

 

Les niveaux les plus élevés de coopération avec un autre partenaire européen ont été enregistrés à Chypre (38 %) et en Slovénie (35 %). En Autriche, en Estonie et en Slovaquie, 30 % des entreprises coopèrent avec un autre partenaire européen.

 

Les entreprises italiennes affichent le niveau le plus faible de coopération avec des partenaires européens (4 %), un peu moins que l'Espagne (5 %), l'Allemagne (8 %) et le Portugal (9 %).

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.