Le Parlement européen à Strasbourg transformé en centre de dépistage du coronavirus

Le bâtiment Louise Weiss, siège du Parlement européen à Strasbourg. [EPA-EFE/PATRICK SEEGER]

Les bâtiments du Parlement européen à Strasbourg vont accueillir un centre de dépistage et un centre de consultations COVID-19, a annoncé la secrétaire d’État aux Affaires européennes, Amélie de Montchalin, lundi 6 avril. Un article de notre partenaire, Ouest-France.

« Nous avons rendu possible avec le président David Sassoli que le Parlement européen fasse de ses bâtiments strasbourgeois, le temps de la crise, un centre de dépistage et un centre de consultations COVID-19 », a déclaré la secrétaire d’État aux Affaires européennes, Amélie de Montchalin, lors d’une interview accordée aux Dernières Nouvelles d’Alsace.

« Cela devrait prendre forme ces prochains jours en lien avec la préfecture du Bas-Rhin et la ville de Strasbourg », a-t-elle ajouté.

La France propose un fonds corona équivalent à 3 % du PIB de l’UE

Dans un document confidentiel consulté par Euractiv, la France invite l’UE à créer un fonds d’émission de dette qui représenterait jusqu’à 3 % du PIB européen pour soutenir les États membres les plus touchés par la crise sanitaire.

Le président du Parlement européen, l’Italien David Sassoli, avait déclaré jeudi avoir « mis à la disposition des autorités de Bruxelles notre propre centre de soins aux patients et une flotte de 100 véhicules », et être « prêt à faire de même pour nos centres au Luxembourg et à Strasbourg s’ils en ont besoin ».

Lire la suite sur Ouest-France

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.