L’eurodéputé autrichien Othmar Karas veut être le prochain président du Parlement européen

« Je me situe au centre politique, je suis indépendant et je me considère comme un bâtisseur de ponts tourné vers l’avenir », a déclaré M. Karas en annonçant sa candidature. [Philip Davali/EPA]

L’eurodéputé autrichien Othmar Karas a annoncé mardi (9 novembre) sa candidature au poste de président du Parlement européen. Alors que le parti conservateur ÖVP a déjà déclaré qu’il soutiendrait sa candidature, il reste à voir qui d’autre il pourra convaincre au sein du groupe du Parti populaire européen (PPE).

« Je me situe au centre politique, je suis indépendant et je me considère comme un bâtisseur de ponts tourné vers l’avenir », a déclaré M. Karas en annonçant sa candidature. Il a informé ses collègues du Parti populaire européen (PPE) de centre-droit de sa candidature par courrier.

Alors que David Sassoli, des Socialistes et Démocrates (S&D), occupe actuellement le poste de président du Parlement européen, le Parlement a convenu en 2019 que le président sera un législateur du PPE dans la seconde moitié du mandat.

L’eurodéputée maltaise Roberta Metsola a été présentée comme la candidate la plus probable pour ce poste. Début septembre, elle a déclaré qu’elle parlait actuellement à ses collègues de sa future présidence et discutait de « la vision de l’Europe pour les prochaines années », a-t-elle déclaré au Times of Malta.

Cependant, M. Karas est le seul membre du PPE à annoncer officiellement sa candidature.

« J’ai décidé de lancer la pierre », a déclaré M. Karas, ajoutant qu’il s’attend à ce que le PPE prenne une décision sur son candidat à la fin du mois.

M. Karas a également souligné qu’il ne se présente « contre personne, mais pour le renforcement du parlementarisme et de la démocratie européenne. »

Si M. Karas est l’un des députés européens les plus anciens et les plus influents du PPE, son soutien au sein du Parti populaire autrichien (ÖVP) s’est émoussé ces dernières années. Il appartient à la faction la plus traditionnelle de l’ÖVP et a été en désaccord avec l’ancien chancelier Sebastian Kurz, qu’il a critiqué à de nombreuses reprises.

Pologne : le parti au pouvoir pousse le pays vers la sortie de l’UE, prévient le PPE

Le Parti populaire européen (PPE), le plus grand groupe politique du Parlement européen, a tiré la sonnette d’alarme jeudi 7 octobre, avertissant que le parti au pouvoir en Pologne pousse le pays vers le «  Polexit  ».

Subscribe to our newsletters

Subscribe