Le premier ministre espagnol est à nouveau accusé de corruption

PP.jpg

Mariano Rajoy risque de faire face à de nouvelles allégations de corruption contre son Parti populaire de centre-droit. Mais le gouvernement est assez fort pour surmonter ces attaques.

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer