Andi Gross : L’initiative citoyenne est un outil démocratique peu convaincant

Andi Gross.jpg

L'initiative citoyenne européenne, l'une des principales nouveautés du traité de Lisbonne visant à impliquer la population, est trop « faible » pour combler les lacunes démocratiques, dans la mesure où elle maintient le monopole législatif de la Commission européenne, a expliqué un éminent expert suisse de la démocratie directe lors d'un entretien accordé à EURACTIV.

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.