Les relations entre l’Amérique du Sud et l’UE deviennent une « priorité »

CAF Conference Day 1, OAS Program honoring Enrique Iglesias. Washington DC. Sept. 3, 2014 © Rick Reinhard 2014 email rick@rickreinhard.com [Inter-American dialogue/ Flickr]

L’alliance entre l’Amérique latine et l’Europe est devenue cruciale dans un contexte de repli du partenaire traditionnel américain, après l’élection de Donald Trump . Un article de notre partenaire Euroefe.

La secrétaire générale du SEGIB a déclaré devant une audience au Parlement européen que cette alliance transatlantique entre l’UE et l’Amérique du Sud avait été le catalyseur d’accords mondiaux très ambitieux.

Rebeca Grynspan, qui a été vice-présidente du Costa Rica de 1994 à 1998, est convaincue que « l’Europe et l’Amérique du Sud font face actuellement à de grandes opportunités », mais que cette « fenêtre pouvait aussi se fermer ».

En ce sens, la secrétaire a rappelé que la Chine avait réussi à multiplier par 22 son commerce avec l’Amérique latine dans les 15 premières années des années 2000 et que, même si la région ne pouvait pas parier seulement sur l’Asie, cette dernière était devenue une « source de financement des investissements ».

Elle a toutefois rappelé que l’Amérique du Sud était « bi-océanique » et que l’Europe avait une relation avec la région « beaucoup plus symétrique et horizontale que par le passé ».

Commerce et coopération entre deux puissances

Le vice-secrétaire du service européen pour l’action extérieure (SEAE), Christian Leffler, a souligné que le processus de paix en Colombie, les accords de coopération et le travail commun sur le changement climatique étaient des domaines dans lesquels les deux régions coopéraient étroitement.

Il a notamment cité les accords d’association entre l’UE et les différents pays de la région, insistant sur le fait que ces accords n’englobaient « pas seulement le commerce, mais la coopération au sens large ».

Le Mercosur prêt à négocier un accord commercial avec l'UE

Les ministres des Affaires étrangères du Mercosur ont adopté une position commune pour entamer des négociations sur un accord commercial avec l’UE. Les représentants européens se rendront en Argentine la semaine prochaine pour entamer le dialogue avec leurs homologues sud-américains. Un article d’Euractiv Espagne.

Les discussions au Parlement européen entre différents eurodéputés et analystes font partie d’un processus visant à préparer un rapport sur le renouvellement des relations stratégiques entre l’Europe et l’Amérique latine, avec un vote attendu après l’été.

« Étant donné les circonstances internationales, les relations entre l’UE et l’Amérique du Sud sont devenues une priorité absolue pour nous », a souligné Javi López, eurodéputé socialiste et rapporteur du rapport, tout en ajoutant que personne d’autre ne partageait autant la vision européenne des relations internationales que l’Amérique du Sud.

Selon lui, la fenêtre d’opportunité pour revaloriser cette alliance est la sortie du Royaume-Uni de l’UE et l’arrivée de Donald Trump à la Maison-Blanche qui « poussent à trouver d’autres acteurs auxquels s’accrocher dans le monde.

« Quand je dis que nous partageons avec l’Amérique latine le multilatéralisme, c’est un point très important, car aujourd’hui nous faisons face à une Maison-Blanche qui ne partage pas cela », a prévenu le responsable espagnol.

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer