COVID-19 : la Bulgarie arrive dernière en matière de soutien aux personnes et aux entreprises

L'effondrement de l'emploi est parmi les plus importants du continent et le nombre d'employés en Bulgarie a chuté de 5,6 % au deuxième trimestre de 2020, par rapport à la même période en 2019. [ilolab/Shutterstock]

La Bulgarie s’est classée au dernier rang de l’UE en termes de soutien aux entreprises et aux employés touchés par la pandémie, selon un rapport sur les effets de la crise du COVID-19 sur le marché du travail et l’emploi dans l’UE préparé par la Fondation européenne pour les conditions de vie et de travail (Eurofound), cité par SegaBG, partenaire d’EURACTIV.

L’effondrement de l’emploi est parmi les plus importants du continent et le nombre d’employés en Bulgarie a chuté de 5,6 % au deuxième trimestre de 2020, par rapport à la même période en 2019.

La Bulgarie a seulement fait mieux que l’Espagne, qui a vu le nombre d’employés diminuer de 6,1 % au cours de la même période. Cependant, au cours de cette période, l’Espagne a été très durement touchée par la première vague pandémique COVID-19, alors que la Bulgarie n’avait pas connu cette première vague aussi sévèrement.

En outre, douze pays de l’UE ont réussi à introduire des mesures visant à maintenir l’emploi au cours de la première phase de la pandémie, indique l’étude. Un autre groupe de pays modifie les mesures existantes en facilitant leur accès ou en élargissant l’éventail des personnes et des entreprises pouvant bénéficier d’une aide, et huit pays augmentent le montant de l’aide, en couvrant un pourcentage plus élevé des revenus. La Bulgarie n’est citée par le rapport comme un exemple dans aucune de ces catégories.

La Bulgarie a même obligé les personnes qui étaient en congé sans solde à cause de la pandémie à payer leur propre assurance maladie pour la période de chômage, ce qui est contraire à la loi sur l’assurance maladie du pays. Toutefois, le ministère des affaires sociales a recommandé aux gens d’épargner l’argent de l’assurance qu’ils obtiennent grâce à l’aide de l’État pour avoir été contraints de prendre un congé sans solde.

La Bulgarie va rouvrir ses restaurants malgré la troisième vague

« Il est indispensable d’ouvrir des restaurants le 1er mars », a déclaré le Premier ministre Boyko Borissov lors de sa visite à l’hôpital d’une petite ville de l’est de la Bulgarie, dimanche (14 février), alors que le pays se prépare à la troisième vague.

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer