Des milliers de personnes réunies à Barcelone pour l’indépendance de la Catalogne

Environ 3 000 personnes ont manifesté dimanche (3 octobre) à Barcelone pour montrer leur soutien à l’indépendance de la région autonome de Catalogne et se souvenir du référendum d’indépendance du 1er octobre 2017.  [MARTA PEREZ/EPA]

Environ 3 000 personnes ont manifesté dimanche (3 octobre) à Barcelone pour montrer leur soutien à l’indépendance de la région autonome de Catalogne et se souvenir du référendum d’indépendance du 1er octobre 2017.

Le vote, déclaré anticonstitutionnel par les autorités espagnoles et entaché d’affrontements entre les personnes présentes dans les centres de vote et les forces de sécurité, a conduit à l’inculpation de plusieurs dirigeants du mouvement indépendantiste catalan, dont l’ancien président catalan Carles Puigdemont.

Les manifestants ont également crié des slogans en faveur de M. Puigdemont, qui doit comparaître lundi (4 octobre) devant un tribunal de Sardaigne, en Italie, pour une audience d’extradition.

M. Puigdemont, qui est député européen et réside en Belgique, vit en exil en fuyant la justice espagnole, qui l’a inculpé pour des responsabilités pénales présumées lors du processus sécessionniste anticonstitutionnel de 2017.

En octobre 2019, la Cour suprême espagnole a condamné neuf autres dirigeants catalans à des peines de prison allant de 9 à 13 ans pour sédition en lien avec le processus d’indépendance, bien qu’ils aient été graciés par le gouvernement espagnol en juin.

Les manifestants ont appelé à « poursuivre la mobilisation populaire » pour obtenir « l’amnistie » et la fin de « l’impunité répressive, tant policière que judiciaire ».

La justice espagnole demande à l’Italie d’extrader « immédiatement » Carles Puigdemont

Un juge espagnol a envoyé jeudi 30 septembre une lettre à la cour d’appel de Sassari pour avertir la justice italienne que le mandat d’arrêt européen (MAE) contre Carles Puigdemont est toujours en vigueur.

 

Subscribe to our newsletters

Subscribe