Les Verts appellent à un boycott de la Coupe du monde en Russie

Rebecca Harms [Christian Charisius/EPA/EFE]

Rebecca Harms, experte de l’Europe de l’Est pour le groupe des Verts au Parlement européen, est à l’origine d’une lettre ouverte appelant les gouvernements à garder leurs distances avec la Coupe du monde qui se déroule en Russie, en juin.

60 membres du Parlement européen issus de 16 États membres et de cinq différents groupes politiques (Verts/ALE, PPE, S&D, ALDE et CRE) soutiennent l’appel de Rebecca Harms, eurodéputée allemande, qui veut boycotter la Coupe du monde en Russie.

La lettre indique que l’empoisonnement d’un ancien espion russe au Royaume-Uni le mois dernier « est le dernier chapitre de la raillerie de Vladimir Poutine envers les valeurs européennes ».

Le Royaume-Uni accuse la Russie d’avoir empoisonné Sergei Skripal et sa fille, Yulia, avec un agent neurotoxique – une accusation que Moscou rejette en bloc.

Moscou insinue que Londres pourrait être derrière l'affaire Skripal

Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a insinué que Londres pourrait être derrière l’empoisonnement de l’ex-espion russe Sergueï Skripal, ayant « intérêt » en raison du Brexit à cette affaire.

La lettre fait également référence aux « bombardements aveugles d’écoles, d’hôpitaux et de zones civiles en Syrie ; à l’invasion militaire violente en Ukraine ; aux piratages systématiques ; aux campagnes de désinformation ; à l’ingérence dans les élections et à la tentative de déstabilisation de nos sociétés et d’affaiblissement et de division de l’UE ».

« Tout cela ne fait pas de la Russie un bon hôte pour la Coupe de monde », indique-t-elle. « Alors que le sport peut aider à construire des ponts métaphoriques, tant que Poutine continuera de faire exploser de vrais ponts en Syrie, nous ne pourrons pas prétendre que cette Coupe du Monde est un événement sportif comme un autre. »

Rebecca Harms a déclaré le 20 avril que Vladimir Poutine était responsable de l’occupation et de la guerre en Ukraine. « Il soutient la brutale dictature du bourreau qu’est Bachar Al Assad. L’armée russe est responsable de crimes de guerre effroyables en Syrie […] Tant qu’il soutiendra les extrémistes de droite et les partis anti-démocratiques dans l’UE et qu’il essaiera de s’immiscer dans les élections, ce ne sera pas un hôte amical. Les gouvernements démocratiques ne devraient pas contribuer à l’image que poutine se donne de lui-même: un dirigeant fort et tout puissant. »

La guerre en Syrie pousse les ministres de l’UE à faire l’impasse sur l’unanimité

Le président de la Commission et le ministre allemand des Affaires étrangères ont convenu de contourner l’unanimité requise des ministres de l’UE sur les questions de politiques étrangères, y compris la guerre en Syrie.

L’eurodéputée écologiste rappelle que personne ne devrait oublier que l’armée russe s’est mise à occuper la Crimée seulement trois jours après la fin des Jeux olympiques d’hiver à Sochi, le 23 février 2014. « Cela montre bien la conception qu’il avait il y a quatre ans de l’entente mutuelle entre nations. »

Subscribe to our newsletters

Subscribe