Le Kazakhstan lance QazVac, son propre vaccin contre la Covid-19

Le président Kassym-Jomart Tokayev a tweeté vendredi (23 avril) que le premier lot de vaccin QazVac avait été expédié dans plusieurs régions du pays. [Kazinform]

Le Kazakhstan a rejoint le nombre restreint de pays qui ont produit et mis à disposition leur propre vaccin Covid-19. Le président Kassym-Jomart Tokayev a tweeté vendredi (23 avril) que le premier lot de vaccin QazVac avait été expédié dans plusieurs régions du pays.

« La production de vaccins sera augmentée afin de les rendre disponibles pour tous les citoyens. Le Kazakhstan est devenu l’un des rares États à avoir créé son propre vaccin. Je remercie les scientifiques et tous les experts qui ont participé à son élaboration », a déclaré le président.

En octobre dernier, c’est M. Tokayev qui avait donné des instructions sur le développement du vaccin du pays.

L’arrivée de QazVac est un signe fort du potentiel scientifique et industriel du pays d’Asie centrale. Hormis Cuba, tous les autres pays qui ont développé des vaccins COVID-19, notamment les États-Unis, le Royaume-Uni, la Chine, la Russie et l’Inde, ont des économies et des populations nettement plus importantes.

Le vaccin QazVac (QazCovid-in) est un produit de l’Institut de recherche pour la sécurité biologique, selon le service de presse du Premier ministre.

Le vice-premier ministre Yeraly Tugzhanov, qui a participé à l’expédition du premier lot de QazVac dans la région de Zhambyl, aurait déclaré que sa création a permis au Kazakhstan de devenir l’un des rares pays au monde à avoir développé ses propres vaccins contre le SARS-Cov-2, prouvant ainsi le fort potentiel du pays sur le plan scientifique.

Les 50 000 premières doses de vaccin QazVac seront distribuées dans les centres pharmaceutiques et livrées dans toutes les régions du pays. Le lancement de la vaccination avec QazVac est prévu pour le 26 avril.

Le lot suivant – 50 000 doses supplémentaires – sera produit en mai. Il est prévu d’augmenter la production du vaccin pour atteindre 500 à 600 000 doses par mois à l’avenir.

Auparavant, la directrice générale de l’Institut de recherche pour la sécurité biologique, Kunsulu Zakarya, avait déclaré que le vaccin kazakh avait une efficacité de 100 % dans la première phase des essais cliniques et de 96 % dans la deuxième phase des essais cliniques.

Il peut être conservé à des températures comprises entre 2 et 8 °C, ce qui facilite son transport et son stockage jusqu’à un an dans un congélateur.

Le Kazakhstan a un nombre relativement faible de cas de contamination par le nouveau coronavirus, peut-être en raison de ses mesures strictes. Vendredi, le nombre de cas s’élevait à 300 733, dont 3 512 décès, tandis que quelque 257 278 personnes étaient guéries.

Subscribe to our newsletters

Subscribe