L’accord de libre échange UE – Corée du Sud vivement critiqué

cars_many.jpg

L'entrée en vigueur imminente de l'accord de libre échange de l'UE avec la Corée du Sud pourrait être retardée, car certains pays réclament l'introduction de nouvelles garanties pour l'industrie européenne, en particulier pour les fabricants automobiles. Le Parlement européen a remis à plus tard hier (7 septembre) une décision sur l'accord, alors que l'Italie menace d'apposer son veto.

 

Subscribe to our newsletters

Subscribe