L’UE et les ministres africains se réunissent sur la question de l’immigration clandestine [FR]

Les ministres de 30 pays européens et de 27 nations africaines se réunissent à Rabat, au Maroc, pour évoquer le problème de l’immigration clandestine. Cette réunion devrait donner lieu à un plan d’action.

Les ministres se réunissent du 10 au 11 juillet 2006 pour réfléchir aux moyens de faire face aux flux de plus en plus importants d’immigrants africains qui fuient leurs pays pour une vie meilleure en Europe. 

Cette réunion devrait donner lieu à un plan d’action destiné à lutter contre l’immigration clandestine des deux parts, à renforcer la surveillance aux frontières et à réduire la pauvreté. En ce qui concerne la répression, les ministres évoquent l’idée de patrouilles policières communes dans la mer Méditerranée et au large des côtes d’Afrique de l’Ouest pour stopper les bateaux d’immigrants.  

Plus de 10 000 personnes sont arrivées dans les îles Canaries depuis début 2006, selon Jean-Philippe Chauzy, porte-parole de l’Organisation internationale pour la migration (OIM). Il s’agit déjà de deux fois plus que l’année dernière, indique-t-il. 

Concernant la réduction de la pauvreté, les débats portent essentiellement sur des projets de développement, la formation linguistique et l’éducation des immigrés potentiels.

Subscribe to our newsletters

Subscribe