Alexandre Lukashenko affirme évoquer la Serbie presque à chaque fois qu’il s’entretient avec Vladimir Putin

Le président biélorusse Alexandre Loukachenko (G) et le président serbe Aleksandar Vučić (D) lors d'une conférence de presse à Belgrade (Serbie), en 2019. [EPA-EFE/ANDREJ CUKIC]

Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a affirmé qu’il discutait des Balkans, et en particulier de la Serbie, dans la plupart de ses réunions avec le président russe Vladimir Poutine.

Selon l’agence serbe Tanjug, Alexandre Loukachenko a tenu ces propos mardi 7 décembre lors d’une rencontre à Minsk avec le président du groupe d’amitié avec la Biélorussie du Parlement serbe, Dragomir Karić.

« Je dois vous avouer que je parle des Balkans à presque chaque réunion avec le président Vladimir Poutine. Et qui est-ce qu’on retrouve dans les Balkans ? C’est vrai, la Serbie. Elle a toujours été un bastion de Slaves dans la région, et elle l’est toujours », aurait déclaré M. Loukachenko.

« Nous parlons très souvent des problèmes auxquels vous êtes confrontés. Nous sommes dévoués à une coopération très étroite », a ajouté le président biélorusse.

Selon l’agence de presse biélorusse BelTA, lors de la rencontre avec Dragomir Karić, M. Loukachenko a déclaré que le président serbe, Aleksander Vučić, était au courant de ce dialogue régulier et a souligné la rencontre entre M. Vučić et Vladimir Poutine à Sotchi en novembre.

À Sotchi, M. Vučić avait fait savoir que le prix du gaz russe resterait à 270 dollars les 1 000 mètres cubes pour son pays au cours des six prochains mois, ce qu’il a qualifié de « prix incroyable », le prix actuel du gaz à la bourse étant supérieur à 1 000 dollars les 1 000 mètres cubes.

Le 2 décembre, les médias ont rapporté que le ministre russe de la Défense, Sergey Shoygu, et le ministre serbe de l’Intérieur, Aleksandar Vulin, avaient convenu d’étendre et de renforcer la coopération militaire entre les deux États lors d’une réunion à Moscou.

« Il nous reste certains points dont nous devons discuter avec nos amis serbes. La coopération entre la Russie et la Serbie est devenue dynamique et a pris bien des formes au cours de ces dernières années », aurait expliqué M. Shoygu.

Pour sa part, M. Vulin a annoncé qu’un bureau du ministère russe de la Défense serait ouvert à Belgrade dans un avenir proche dans le cadre d’un accord bilatéral entre les deux Etats.

M. Vulin aurait déclaré que le bureau serait ouvert très prochainement et qu’il ne restait « plus que des questions d’ordre technique à régler » à présent. Il a également annoncé l’acquisition des nouveaux systèmes russes de défense antiaérienne Pantsir.

« Les présidents de nos deux pays se sont mis d’accord sur la poursuite du développement de la coopération bilatérale dans divers domaines, y compris celui de la défense », a déclaré M. Shoygu.

De nombreux Serbes pro-européens sont surpris qu’en dépit de l’éloignement évident de la Serbie de l’UE, Bruxelles ait accepté d’ouvrir un autre groupe de négociations d’adhésion avec Belgrade.

Le 4e groupe, qui porte sur le programme vert et la connectivité durable, sera officiellement inauguré lors d’une conférence intergouvernementale qui aura lieu à Bruxelles et couvrira quatre chapitres de négociation sur la politique des transports, l’énergie, les réseaux transeuropéens, l’environnement et le changement climatique.

Subscribe to our newsletters

Subscribe