La Bulgarie pourrait se passer du vaccin AstraZeneca par manque d’intérêt

« Il n’y a que quelques personnes qui veulent recevoir le vaccin AstraZeneca maintenant. D’un point de vue médical, le vaccin est testé, sûr et efficace, mais il y a des raisons à son [non renouvellement]. Vous êtes témoins de ces raisons », a déclaré le ministre de la Santé Kostadin Angelov. [Veselin Danielov/Shutterstock]

Le ministre bulgare de la Santé, le professeur Kostadin Angelov, a annoncé lundi (12 avril) que le vaccin AstraZeneca pourrait être abandonné en raison d’un manque d’intérêt.

Au cours des dernières 24 heures, seulement 154 doses du vaccin AstraZeneca ont été livrées dans tout le pays.

En Bulgarie, il n’y a pas de restriction d’âge ni de calendrier spécial pour la vaccination avec le vaccin Oxford/AstraZeneca. N’importe qui peut être vacciné avec celui-ci.

« Il n’y a que quelques personnes qui veulent recevoir le vaccin AstraZeneca à l’heure actuelle. D’un point de vue médical, le vaccin est testé, sûr et efficace, mais il y a des raisons à son [non renouvellement]. Vous en êtes témoins », a déclaré le ministre.

Les représentants du quartier général opérationnel national pour la Covid-19 ont laissé entendre que les stocks du vaccin AstraZeneca avait été sujets à plusieurs attaques.

Le ministre bulgare de la Santé a annoncé que le Portugal, qui assure actuellement la présidence du Conseil de l’UE, propose une approche commune du vaccin AstraZeneca.

« Nous avons en notre possession une lettre de la présidence portugaise. D’après Lisbonne, le vaccin devrait être entièrement réservé aux personnes de moins de 60 ans dans le cadre d’une approche commune de l’UE », a fait savoir M. Angelov.

Le siège de la vaccination bulgare doit décider de ce qu’il convient de faire avec les personnes qui ont reçu une dose du vaccin AZ, ainsi qu’avec les personnes qui insistent pour être vaccinées avec ce vaccin. Il n’existe actuellement aucune donnée scientifique connue permettant de savoir si les personnes ayant reçu la première dose d’AstraZeneca peuvent recevoir un vaccin à ARN messager pour leur deuxième injection ou le vaccin Janssen.

Présidence de l’UE : les décisions concernant le vaccin AstraZeneca « touchent tout le monde »

Mercredi (7 avril), la présidence portugaise du Conseil de l’UE a signalé aux États membres que les décisions prises individuellement au sujet du vaccin AstraZeneca entraînaient des répercussions sur l’ensemble du bloc. Pour Lisbonne, les 27 doivent renforcer leur coordination.

Subscribe to our newsletters

Subscribe