La Croatie continue de renforcer ses liens avec la Chine

Le Premier ministre croate Andrej Plenkovic (à gauche) accueille le membre chinois du Bureau politique du Comité central du PCC et directeur du Bureau de la Commission centrale des affaires étrangères, Yang Jiechi (à droite), lors de sa visite dans la capitale croate, Zagreb, le 27 mai 2021. [EPA-EFE/ANTONIO BAT]

Le Premier ministre croate Andrej Plenković a reçu jeudi (27 mai) Yang Jiechi, directeur du Bureau de la Commission centrale des affaires étrangères de Chine et membre du Politburo du Parti communiste chinois, au cours duquel M. Plenković a remercié les autorités chinoises d’avoir coopéré à la livraison régulière d’équipements médicaux et d’être disposées à coopérer dans la lutte contre le coronavirus, peut-on lire dans un communiqué de presse du gouvernement.

M. Plenković a également déclaré que la pandémie mondiale avait montré l’importance de la bonne gouvernance et de la coopération multilatérale, selon le document.

« M. Plenković a rappelé le sommet de Dubrovnik et la visite du Premier ministre Li Keqiang en 2019, affirmant que le cadre de coopération de la Chine avec l’Europe centrale et orientale avait un potentiel précieux en tant qu’initiative unique jetant des ponts entre l’Europe et l’Asie, et qu’il était complémentaire des relations UE-Chine », selon le communiqué de presse du gouvernement.

De son côté, M. Yang a déclaré que la Chine était également favorable à la poursuite de la coopération avec les pays d’Europe centrale et orientale (PECO) sur la base des principes du marché, afin de créer des projets mutuellement bénéfiques.

Les deux hommes ont exprimé leur satisfaction quant à la poursuite de grands projets en Croatie, tels que le pont de Pelješac financé par l’UE, ainsi que d’autres investissements, qui sont un exemple de coopération réussie — de la construction d’infrastructures de transport aux investissements dans les sources d’énergie renouvelables. En ce qui concerne les infrastructures de transport, la société chinoise a répondu à un appel d’offres pour la reconstruction de la ligne ferroviaire Hrvatski Leskovac-Karlovac, mais son offre était trop basse.

M. Yang a annoncé sa visite à Ljubljana et Zagreb dimanche, un jour après que la Lituanie a annoncé qu’elle quittait l’initiative « 17 +1 » pour la coopération entre les pays d’Europe de l’Est, du Centre et du Sud-Est. Yang était en Russie depuis lundi pour participer à la 16 ᵉ consultation stratégique et de sécurité entre les deux pays.

Il semble évident qu’après la décision de la Lituanie, la Chine a décidé de trouver des alliés au sein de l’UE qui garantiraient la survie de l’initiative « 16 +1 ».

Cependant, la Croatie et Taïwan ont continué à développer leurs relations économiques, malgré la pandémie, et cherchent à renforcer leur coopération en matière d’informatique, de tourisme, de fourniture d’équipements médicaux, de cosmétiques et de produits alimentaires, a-t-on appris jeudi lors d’une réunion du Conseil des affaires Taïwan-Croatie.

Accord UE/Chine : "l'environnement n'est pas propice" à une ratification

La Commission européenne, qui gère la politique commerciale des 27 États membres de l’UE, a conclu fin 2020 un accord surprise avec Pékin sur les investissements, après des années de blocage.

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer