La levée de l’embargo sur les armes, condition nécessaire à une relance du dialogue UE-Chine

Tiananmen_Square.jpg

Bien que l’UE débute le sommet UE-Chine aujourd’hui (30 novembre) avec la nouvelle perspective 
du traité de Lisbonne, aucune grande avancée ne pourra être réalisée lors de cette rencontre à moins que l’Europe ne s’engage à lever son embargo sur les armes à destination de la Chine, explique Stanley Crossick, président fondateur de l’ European Policy Centre (EPC), lors d’un entretien avec EURACTIV.

Subscribe to our newsletters

Subscribe