La Lituanie et la Pologne rappellent leurs ambassadeurs à Minsk pour consultation

Des milliers de manifestants assistent à une manifestation de l'opposition à Minsk, au Belarus, le 4 octobre 2020. [EPA-EFE/STR]

La Lituanie et la Pologne ont annoncé lundi (5 octobre) qu’elles rappelleront leurs ambassadeurs au Bélarus pour consultations, trois jours après une décision similaire de Minsk.

Vendredi, le Bélarus a rappelé ses ambassadeurs à Vilnius et à Varsovie pour consultations à la suite des sanctions de l’UE envers des fonctionnaires biélorusses accusés de fraude électorale et de violations des droits de l’homme.

« La Lituanie rappelle son ambassadeur de Minsk pour des consultations », a déclaré le ministère lituanien des Affaires étrangères lundi soir dans un communiqué.

Le ministre lituanien des Affaires étrangères Linas Linkevicius a toutefois déclaré qu’il souhaitait préserver les contacts diplomatiques au niveau des ambassadeurs.

« En consultation avec @eu_eeas (Service européen pour l’action extérieure, ndlr) et des pays membres de l’UE, nous avons décidé de rappeler une partie des ambassadeurs accrédités en République du Bélarus pour consultations », a écrit, quant à lui, le ministre polonais des Affaires étrangères Zbigniew Rau sur Twitter, sans préciser s’il s’agissait d’autres ambassadeur que le Polonais et le Lituanien.

« Merci pour la solidarité exprimée avec la Pologne et la Lituanie par les partenaires de l’UE. (…) Toute tentative de stigmatiser un pays membre de L’UE rencontrera une réponse claire et solidaire », a-t-il dit soulignant que le soutien aux Bélarusses restait « une priorité ».

Minsk accuse Vilnius et Varsovie de soutenir les manifestations qui secouent le pays depuis l’élection présidentielle contestée du 9 août.

Vilnius a en outre déclenché la colère du régime d’Alexandre Loukachenko en offrant un refuge à la cheffe de l’opposition bélarusse Svetlana Tikhanovskaya qui revendique la victoire au scrutin.

Récemment, Minsk a demandé à la Lituanie et à la Pologne de réduire le nombre de leurs diplomates en poste à Minsk.

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer